ZeDen.net

 
 
callofduty4modernwarfare_004.jpg
On voit que dalle avec tes lunettes vertes !
Le fait de ne pas avoir eu la main prise sur le troisième épisode de la série Call of Duty a sans doute gonflé la rancœur et surtout l’orgueil du studio Infinity Ward. A l’instar de la série Battlefield chez Electronic Arts, la franchise Call of Duty est un gagne pain sans équivoque pour Activision qui n’a d’ailleurs pas lésiné sur la publicité pour mettre en avant ce quatrième épisode. Aucun ratage n’était donc possible, les choses devaient être faites en grand : guerre moderne, propagande, éternels méchants contre éternels gentils… Pari tenu ?

Call of Uncle Sam

Terminé la seconde guerre mondiale, fini… Du moins pour cet épisode en tous cas. Largement destiné aux joueurs lassés de se battre à toutes les sauces contre les Nazis, Call of Duty 4 : Modern Warfare coupe l’herbe sous le pied à la concurrence (Battlefield 2, en particulier Forces Spéciales , mais aussi ArmA, Ghost Recon Advanced Warfighter ou encore Rainbow Six Vegas et nous offre la guerre moderne, en incarnant des supers soldats (Marines et S.A.S. britaniques) armés jusqu’aux dents et équipés de « joujoux » high-tech.

callofduty4modernwarfare_002.jpg
Je suis le gentil, et je vais tuer le méchant
Soyons clairs, le fait de moderniser la guerre dans un jeu n’est pas en soi une mauvaise idée, bien au contraire et surtout pour les raisons que je viens de citer au dessus. Cepedant, en jetant un œil à l’histoire ainsi qu’au contexte dans lesquels se déroule le jeu on peut (et on a le droit) se sentir à la fois lassé et frustré.

Ce n’est plus un secret pour personne, le cinéma influence plus que largement le jeu vidéo, et ce, même dans ses plus gros clichés. Clairement, toujours les mêmes gentils : américains et anglais travaillant main dans la main pour sauver le monde d’un grand danger, et toujours les mêmes méchants : des nationalistes russes nostalgiques de la dictature communiste et des insurgés islamistes basés aux quatre coins du Moyen Orient prêts à se faire sauter la tronche à n’importe quel prix…

Si vos yeux ne sont pas encore complètement fermés après la lecture du précédent paragraphe, nous avons affaire ici au block buster américain dans toute sa « splendeur ». Outre les abérations de ce type qui nous feraient toujours croire que le mal vient forcément du Moyen Orient ou des derniers soubresauts de la guerre froide (et je ne vous parle pas des citations de Colin Powell et de son inséparable Condoleezza Rice à côté de celles de Voltaire) laissons la politique de côté et jouons un peu à Call of Duty 4 : Modern Warfare !!!

Moins c'est long, plus c'est bon

callofduty4modernwarfare_003.jpg
Attends, arrête-toi, je vais faire un beau bouquet de fleurs
C’est vrai, le scénario est un navet. Non, non il faut être clair et surtout objectif. Cependant et contre toute attente, la petite demi douzaine d’heures nécessaire à terminer la campagne solo (et ainsi de connaître le fin mot de l’histoire) risque fort de vous décoiffer et de réveiller votre instinct de fraggueur. Pas de quartier, pas de baisse de régime, action non stop, rares moments de calme… Cette campagne solo risque d’être fortement éprouvante pour les plus frileux d’entre vous.

Le côté emprunt au cinéma n’a pas que de mauvaises facettes, tant les missions sont spectaculaires et parfaitement bien rythmées. Nous somme ici dans le plus pur esprit de Call of Duty. Le gamepay est identique à celui des opus précédents, enfin, pas à 100 % pour être tout à fait honnête... Il est évident que les armes modernes changent la donne et vous donneront plus d’un orgasme, puisque l’on passe de la basique M-16 à l’ultra sophistiqué G 36-C, sans oublier la fameuse AK-47, les fusils snipers Dragunov et Barret pour ne citer qu’eux et enfin, pour ajouter encore du piment, le lance roquettes soviétique RPG-7 !!! Cette diversité et ce réalisme au niveau armes et ballistique est à comparer à S.T.A.L.K.E.R. sans aucune hésitation, tant le travail est génialement réalisé.

Infinity Ward ont ajouté quelques séquences encore plus spectaculaires, comme des bombardements, des snipers, un survol de champ de bataille (ici en l’occurrence la campagne de Russie occidentale) en avion avec caméra thermique et artillerie lourde à votre disposition, et encore une fois pour faire un parallèle à S.T.A.L.K.E.R., une visite à Pripiat dont vous me direz des nouvelles. Voilà de quoi vous rappeler des souvenirs récents afin de vous exciter comme il faut.

Les textures sont fines et le détail est au rendez-vous. Les environnements ainsi que les personnages sont très réalistes. J'ai particulièrement apprécié l'excellente gestion de la physique tant en solo qu'en multi : les objets volent dans tous les sens, et il est même possible au delà de tuer vos adversaire à travers certains murs, de faire exploser des voitures faisant l'effet de bombes à retardement particulièrement efficaces en réseau. Enfin, ce qui attire l'oeil (et ce qui était déjà présent dans Call of Duty 2), est bel et bien l'autre gestion volumétrique des fumées, qui pour le coup est parfaitement réussie.

Le plus impressionnant quoi qu’il en soit dans Modern Warfare est l’excellence absolue de la bande son, tant au niveau des sons du jeu, du doublage français que des musiques, où l’on retrouve l’influence de Hans Zimmer, John Williams et Allan Silvestri, chaque séquence est parfaitement bien soulignée et très adaptée à chaque mission.

Call of Multy

callofduty4modernwarfare_007.jpg
Va chercher bonheur, fils !
Multi… pardon. Parlons-en de ce mode multi joueur qui est sans hésitation le gros morceau de Call of Duty 4 et qui je n’en doute pas, ne vous fera pas regretter vos 60 €. Calqué sur le game-play (et le succès) du multi de Call of Duty 2, l’affrontement en ligne de Modern Warfare récompensera votre skill ainsi que votre temps de jeu par un système de grades, de nouvelles classes à créer, d’armes et d’attributs. Les points accumulés par votre nombre de frags vous permettront comme je vous le disais d’acquérir l’expérience nécessaire pour créer vos propres classes de soldats afin de vous retrouver dans le style de jeu qui vous convient le mieux, sans cette fois être obligé de faire avec les soldats pré équipés et surtout, non « modifiables ».

Aussi, un certain nombre de défis sont à réaliser pour parfaire votre maîtrise du jeu et votre précision. Ils vous donneront à leur aboutissement un nombre conséquent de points d’expérience. On ne peut pas s’empêcher de penser ici au système de statistiques présent dans l’excellent Battlefield 2, copié par Infinity Ward dans ses plus grandes qualités et non pas dans ses plus grands défauts fort heureusement (les joueurs assidus de Battlefield 2 sauront de quoi je veux parler, comme par exemple l’extrême lenteur au niveau du changement de grades, pour ne citer que ça).

Il est possible aussi suivant votre capacité à tuer sans vous faire tuer, d’appeler des drones (ce que j’appelais « joujoux » high tech), des frappes aériennes (ai-je déjà parlé de Battlefield 2 ?) et du soutien d’un hélicoptère de combat. Autre point copié avec brio sur les FPS les plus récents par le studio est enfin le système de customisation de la multitude d’armes à votre disposition dans le jeu. Lunettes de visée, lances grenades, types de grenades différents etc. seront de la partie.

Le nombre de modes de jeu différents est pour le moins impressionnant : Deathmatch, Team Deathmatch, capture de QG, Recherche, Sabotage et Domination. Certains diront que c'est du « déjà-vu », et ils auront raison, mais il serait idiot de penser que les développeurs avaient la prétention de dire qu'ils comptaient renouveler le jeu FPS en ligne. Avec les éléments cités plus haut et le game play callofdutiesque, vous vivrez une expérience en ligne pour le moins prenante et surtout spectaculaire !!!

Pour vous en rendre compte, selon le site Game Monitor Call of Duty 4, compte un mois après sa sortie, près de 235000 adeptes !!!

Call of the last words : pari tenu !

callofduty4modernwarfare_008.jpg
Je te l’avais bien dit boulet, faut pas avoir deux mains gauches avec les grenades…
Même en se tenant à la thèse la plus objective possible concernant Call of Duty 4, il me serait difficile d'en parler autrement qu'en utilisant des superlatifs (flatteurs bien entendu). Outre le scénario plus lourd que le pire film de Steven Seagal, Modern Warfare n'aura aucun problème à s'inscrire dans la lignée des futurs best-sellers de jeux en ligne, car soyons clairs, c'est bel et bien ceci le point fort du jeu.

Même si Infinity Ward n'a pas bâclé sa campagne solo, ils étaient bien conscients qu'à la vue de sa très courte durée et de son très faible potentiel de rejouabilité c'était sur le multi qu'il fallait mettre le paquet (à moins que vous soyez assez fadas pour tester le mode intitulé « arcade », jouable une fois le jeu terminé. Imaginez du Call of Duty version arcade... Call of Duty et arcade : à quoi d'autre penser si ce n'est à un pléonasme?)

Call of Duty 4 : Modern Warfare est un très grand jeu. Grand pour tout ce que je viens de citer mais grand aussi car il ne nécessite pas la (future) bête de course nécessaire à faire tourner Crysis. Processeur à 3GHz (soyez rassuré, pas forcément un Core 2 Duo), 1 Go de mémoire et une 7800 GT sont recommandés pour faire tourner le jeu dans de bonnes conditions.

Alors à vos souris... Prêts ? Fragguez !!!
par Seventhwave 5 commentaires, dernier par Zork
Partager

Commentaires

utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2482
(#1) 10 décembre 2007 à 18h12
Bizarrement, les stats de Gamespy n'affichent pas encore CoD 4, il semble pourtant très populaire.
No comment !
Zork

Webmaster
Nb msg : 1845
(#2) 11 décembre 2007 à 00h21
Super test Seventh ! Mais alors t'as terminé le solo avant d'aller te défoncer en multi ?

[Édité par Zork le 11/12/2007 à 00h22.]
Webmaster et fanboy id Software.
Egnora

Membre
Nb msg : 47
(#3) 22 décembre 2007 à 09h59
Le jeu est sympa en multi mais il risque de vite lasser ses joueurs : la différence de skill se fait vite ressentir car plus on est bon, plus on a des outils pour écraser l'adversaire (hélicos, bombardement en plus de meilleures armes).

Sinon, putain que c'est bon comme jeu
mamie

Nouveau
Nb msg : 1
(#4) 29 décembre 2007 à 19h16
quand je suis en multi, aucun serveur s'affiche! ?
Zork

Webmaster
Nb msg : 1845
(#5) 29 décembre 2007 à 22h02
T'as probablement un parre-feu (firewall) qui bloque l'accès à Internet pour Call of Duty 4 ?
Webmaster et fanboy id Software.
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.