ZeDen.net

 
 
On va commencer par évoquer la facilité de l'assemblage. En effet, à quoi bon un super siège si on n'arrive pas au bout de l'opération ? Le montage du TK900 s'est donc simplement fait en suivant les étapes de la documentation :

Mettre les roues sur le support étoile

Montage des roues
Le montage de toute la partie inférieure se fait quant à elle sans aucun outil. On clipse les roues au support en étoile sans aucune difficulté, ce qui n'est pas toujours le cas dans le domaine de l'ameublement. La construction tout métal du socle n'est sans doute pas étranger à ce fait.

Insérer le piston et le cache piston dans le support des roues

Il faut ensuite glisser le piston dans le trou central, le recouvrir du cache télescopique et le tour est joué. Le constructeur indique d'ailleurs que le piston est de classe 4, ce qui est classique sur ce genre de siège. C'est notamment le piston qui fait que le fauteuil est donné pour un poids maximal de l'utilisateur de 150 kg.


Mise en place du piston

Visser le dossier sur tiges sortant de l'assise

Il faut faire coïncider les 4 trous du dossier avec ceux des montants, avec un montant qui est libre tandis que l'autre est maintenu par le mécanisme d'inclinaison du siège. On utilise pour la fixation quatre des grosses vis livrées.


Montage du dossier

Caches en plastique
C'est une opération qui prend quelques minutes, le temps de bien aligner le tout, mais c'est bien plus facile que sur le MX800. Ensuite, on procède à l'installation des 2 caches en plastique, qui ne prend que 2 minutes. Il faut les visser avec des petites vis à tête cruciforme, c'est l'occasion d'utiliser l'autre partie de l'outil fourni. Puis, par dessus, on vient placer un cache en plastique sur la vis. Il faut juste appuyer un peu avec son pouce pour le mettre en place.

Fixer le mécanisme à l'assise avec les 4 grosses vis / rondelles

Mécanisme fixé sur l'assise
Placer l'assise sur le « dos » permet de réaliser cette opération en quelques minutes tout au plus. La clé Allen fournie permet d'obtenir un serrage tout à fait convenable, il n'y a pas besoin d'autre outil, preuve que les pas de vis sont fiables.

On remarque également que ces vis sont aussi utilisées par Oraxeat pour faire tenir les accoudoirs. En utilisant qu'un seul type de vis, ils se simplifient la vie, et nous aussi !

Placer l'ensemble sur le piston

Là encore, c'est vraiment simple, il suffit de laisser le poids de l'assise faire son œuvre, ça se fait tout seul.

Le fauteuil est maintenant d'un seul tenant : si on soulève l'assise, le piètement est solidaire.

Mettre le coussin

Il suffit de le glisser autour de la partie haute de l'appui-tête, les élastiques présents retiennent l'ensemble.


Mise en place du coussin

Rendu final

Voici le TK900 terminé en photo, pour se donner une petite idée :


Le TK900 terminé

Passons à notre avis.
Page précédente Page précédente - Page suivante - A l'usage Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours 20 ans Zeden - Arctic

Actu du même sujet

Prix : 480 euros

Fiche technique
  • Couleur principale : Noir
  • Couleur secondaire : Bleu
  • Hauteur : 128 à 140 cm
  • Hauteur réglable : Oui
  • Hauteur Assise : 47 à 57 cm
  • Largeur Assise : 36 cm
  • Profondeur Assise : 46 cm
  • Angle Assise réglable : Oui
  • Dossier réglable : Oui
  • Hauteur Dossier : 84 à 97 cm
  • Largeur Dossier : 55 cm
  • Inclinaison : 80 à 160 °
  • Type Accoudoirs : 4D (Haut/Bas - Avant/Arrière - Gauche/Droite - Rotation vers intérieur et extérieur 45 °)
  • Accoudoirs réglables : Oui
  • Coussin inclus : Oui, 1
  • Taille recommandée : 175 - 195 cm
  • Poids recommandé : 60 à 110 Kg
  • Charge maximum : 150 Kg
  • Densité Mousse : 50 kg / m3
  • Garantie : 10 ans (5 ans + 5 après enregistrement sur le site)