ZeDen.net

 
 


Bruit

Le modèle RM550x est équipé d'un ventilateur de 140 mm à lévitation magnétique qui lui permet d'assurer son refroidissement. Comme pour tout modèle d'alimentation, le ventilateur est l'unique source de bruit de cette alimentation. Hors, que se passe il si le ventilateur ne tourne pas ? Il n'y a pas de bruit. Et c'est précisément ce que propose Corsair : en dessous d'une certaine charge, le ventilateur ne tourne pas, grâce au refroidissement passif de l'alimentation. Par ailleurs, le système est néanmoins plutôt bien pensé, car le ventilateur adapte sa vitesse selon sa température une fois que la charge exige sur le ventilateur se mette en marche. Le bruit ne pouvant être mesuré dans un environnement complètement neutre, nous avons tout simplement conserver les mêmes conditions en idle et en burn pour avoir un comparatif précis. Notons qu'en charge, la nuisance sonore reste faible.

Quand la ventilation est arrêtée, nous mesurons 41,9 dB. Une fois le ventilateur en marche, nous mesurons une nuisance sonore à part de 40,2 dB : la différence reste donc minime, et donc le ventilateur est vraiment silencieux.

Consommation

Nous testons à présent la consommation de notre alimentation. Nous relevons un score de 61 W en idle et de 201 W en burn. Il faut noter que notre configuration de test actuelle, qui est amenée à évoluer, est pour le moment un peu légère : notre carte graphique consomme au maximum 75 Watts et notre processeur consomme au maximum 95 Watts. En idle, nous consommons un peu plus de 10% des capacités de notre alimentation, et en Burn, moins de 50 % des capacités du bloc RM550x.

En burn par contre, notre alimentation est utilisée jusqu'à 36,55 % de ses capacités. Nous nous situons alors entre 20 pour cent et 50 pour cent d'utilisation, ce qui donne un rendement de 88 pour cent, ce qui est très bien dans cette plage d'utilisation.

Stabilité

L'alimentation RM550x est constituée, comme la plupart des autres blocs, d'un rail unique. La norme ATX prévoit une variation de plus ou moins dix pour cent sur la stabilité. Nous percevons une variation de -0,1 V sur chaque tension, ce qui fait que la norme est respectée, preuve d'une bonne qualité de fabrication. Que ça soit sur le 3,3 V, le 5 V, ou le 12 V, nous ne percevons aucune variation de tension.

L'absence d'écart prouve une très bonne stabilité comme annoncée par Corsair, même si il faut noter que l'alimentation n'est pas utilisée à cent pour cent de charge, mais à 36,55 % plus précisément. Il est donc possible que ces valeurs soient différentes à cent pour cent de charge. La stabilité a aussi été testée en jeu et nous n'avons constaté aucun écart supplémentaire même si les jeux testés peuvent demander une configuration plutôt costaud.

Les variations observées sont les suivantes :
  • 3,3 V, tension relevée : 3,2 V
  • 5 V, tension relevée : 4,9 V
  • 12 V, tension relevée : 11,9 V
Ceci étant dit, il est temps de conclure !

Page précédente Page précédente - Protocole de test Page suivante - Conclusion Page suivante
par Yinshy Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

    Fiche Technique Corsair RM550x


  • Capacité maximum : 550 watts
  • Certification 80 Plus Gold
  • Poids : 1,67 kilos
  • Niveau sonore : de 0 (en mode passif) à 21,0 dBA
  • Dimensions : 150 mm de large, 86 mm de haut, 160 mm de profondeur
  • Refroidissement : un ventilateur de 140 mm à lévitation magnétique
  • Câbles plats, tressés et en partie sur-gainés, alimentation complètement modulaire
  • Condensateurs primaires japonais
  • Prix : 139,90 euros