ZeDen.net

 
 

Configuration de test

Oubliez les tours, place au cube !
La configuration de test est la suivante :
On utilise pour ce test un CPU Intel 7700K. Puissant, il est aussi connu pour être difficile à refroidir, du fait de la mauvaise qualité de la pâte thermique utilisée par Intel entre le die et le heatspreader. Ce qui amène d'ailleurs certains utilisateurs à faire sauter le couvercle de leur processeur pour la remplacer. Ce n'est pas notre cas, n'ayant pas voulu jouer avec la garantie. On rappelle à toutes fins utiles que la température max de fonctionnement de ce CPU (le TJunction) est, selon la spec Intel, de 100 °C.

Le boitier Thermaltake X5 est quant à lui au format cube, et dispose de pas moins de 6 emplacements pour radiateur de 360 mm ! Les plus pratiques à utiliser sont ceux placés sur le dessus, et utilisent des rails amovibles. Autant dire que cela simplifie les opérations, comme on va le voir dans les paragraphes qui suivent.

Mise en place des ventilateurs et des rails

On commence par fixer les 3 ventilateurs de 120 mm sur le radiateur du H150i Pro, à l'aide de la douzaine de vis fournies dans le bundle.


Installation des ventilateurs

Dans le boitier
Il faut ensuite fixer les rails. On le voit, ceux-ci sont font un peu de plus de 36 cm de long, et ont de large oblongs, ce qui permet d'ajuster la position du radiateur. Ici, on n'est pas obligé de remettre 12 vis si on le souhaite, étant donné que le bloc d'aluminium de 360 mm est bien rigide.

Finalement, on vient reverrouiller les rails en position avec les 2 vis à main. Et on peut passer à la partie waterblock.

Mise en place de la backplate

On prend la backplate Intel, qui dispose aux 4 coins d'un système d’œillets coulissants entre 2 positions. La première est pour le socket 1366, l'autre pour les sockets 115x (comprendre 1155, 1156, 1150 et 1151). Si on regarde au dos, on voit que cela permet de jouer entre 2 tailles de carré contenant les vis qui vont traverser la carte mère : soit 75 x 75 mm, soit 80 x 80 mm. Étant donné que notre CPU de test est un core i7 7700K sur socket 1151, on va glisser les supports de vis vers la position intérieure.


Focus sur la backplate

On vient ensuite fixer à la main 4 grandes entretoises sur la backplate. Elles ont un double rôle : maintenir la backplate plaquée contre le dos de la carte mère, et accueillir les boulons qui vont retenir le système de fixation du waterblock.


Plaque arrière mise en place

Mise en place du waterblock

Visser le waterblock : un jeu d'enfant
Etant donné que le waterblock dispose d'un système de rétention prémonté, et d'une pâte thermique pré appliquée, il n'y a plus qu'a le poser sur les 4 entretoises mentionnées précédemment. On visse alors les 4 gros boulons à la main, de préférence en alternant, afin que la pression appliquée soit la plus homogène possible.

Connexion des différentes éléments

La mise en place de la connectique est la dernière étape, et c'est celle qui est un peu déroutante, au vu du nombre de câbles à utiliser. Premièrement, il faut brancher l'alimentation de la pompe du H150i, qui dispose pour ce faire d'un connecteur SATA d'alimentation. Ça change des connecteurs molex qu'on trouve habituellement sur ce genre d'installation, comme c’était le cas sur l'Antec H20 Kuhler 920.

Ventilos branchés
Les ventilateurs se branchent directement sur le waterblock, par l'intermédiaire d'un câble disposant 3 connecteurs mâles pour ventilo 4 broches PWM. Pour les alimenter, il ne faut pas oublier de brancher le connecteur 3 broches sur le « CPU Fan ».

Enfin, un câble micro USB / USB interne permet de gérer la partie logicielle du H150i, qu'on ne va pas manquer de détailler dans le chapitre suivant. Le côté micro USB va dans le waterblock, l'autre extrémité quant à elle va logiquement sur la carte mère. Notons que le câble est assez long pour passer dans les goulottes de cable management de notre boitier, c'est toujours bon à prendre.

Le montage a pris une quinzaine de minutes, sans problème particulier à signaler. Passons maintenant à l'installation de la solution logicielle dénommée Corsair Link.

Page précédente Page précédente - Page suivante - Logiciel Corsair Link 4 Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Prix : 174,90 €
La fiche technique est la suivante :

Radiateur
  • Matériau de la plaque froide : cuivre
  • Tubage : basse perméabilité, avec gainage noir
  • Matériau du radiateur : Aluminium
  • Taille du radiateur : 396 mm x 120 mm x 27 mm
Ventilateurs
  • Référence : ML 120 mm PWM
  • Vitesse max : 1600 RPM
  • Débit d'air : 47,3 CFM
  • Pression statique : 1,78 mm-H2O
  • Bruit : 25 dB(A)