ZeDen.net

 
 
Bitfenix
BitFenix est une marque de boitiers qui a le vent en poupe chez les joueurs. Le Prodigy, que nous avons testé dans nos colonnes dans sa version orange, avait bien plu d'ailleurs à notre testeur. Les gamers qui ont une configuration ITX puissante sont fans de cette tour. Mais cette marque propose aussi des accessoires pour mettre dans sa tour, et une fois n'est pas coutume, c'est à ces produits qu'on va s’intéresser : un lecteur de cartes mémoire USB 3, ainsi qu'à un adaptateur de baie !

Le lecteur Bitfenix en approche !
Depuis l'arrivée de l'USB3 dans nos PC, les constructeurs ont sorti tout un tas de produits utilisant cette norme. Bien évidemment, ce sont principalement les disques durs externes, comme le Iomega eGo, qui bénéficient de cette interface au débit décuplé par rapport à la version précédente, mais pas seulement. En effet, on trouve également des clés USB à cette norme, mais aussi des cartes contrôleurs pour en profiter dans les PC ou les portables qui n'en sont pas nativement équipés. Un autre usage auquel on ne pense pas forcement est celui des lecteurs de cartes mémoires d'appareils photos numériques. Les capteurs bardés de mégapixels produisent des images haute définition de plusieurs méga octets chacune, et les capacités des cartes augmentant, on a parfois plusieurs Go à transférer. Bitfenix a donc en catalogue le BFA-U3-KCR35-RP, un lecteur de cartes USB3 35 en 1. Serait-ce un succès en perspective ?

Déballage

Vu la faible taille et la légèreté du lecteur, il n'y a pas de surprise à recevoir une toute petite boite estampillée Bitfenix.


Une petite boite toute simple

La tranche de l'emballage rappelle les principales caractéristiques du produit, à savoir son interface USB3 et la liste des nombreux formats de cartes supportés.

Ouvrons maintenant la boite. Le bundle inclus est composé de seulement 4 vis. Il n'y a pas de documentation, mais de toute façon il n'y aurait pas grand-chose à écrire. On peut maintenant regarder le lecteur de carte d'un peu plus près :



Le lecteur est relativement simple et conforme à ce qu'on pouvait attendre, il n'y a pas de réelle surprise. Il parait solide et bien fini, ce qui est toujours bon à souligner. Sur la façade en aluminium brossé noir, les fentes sont clairement identifiées, et 2 LEDS sont présentes. Il s’intégrera en priorité dans un boitier noir, comme le sont la majorité des tours gaming en ce moment.

Passons maintenant à la mise en place dans le boitier.

Installation

L'installation de ce lecteur nécessite, comme indiqué dans la fiche constructeur, un emplacement 3,5" externe. Tous les boitiers ne possèdent pas forcement de tels emplacements, il faudra donc bien vérifier ce point avant achat, ou investir dans un adaptateur 5,4" pouces. Dans notre cas, nous allons utiliser un tel adaptateur dans le boitier de test NZXT Phantom 630, testé il y a peu dans nos colonnes.

Adaptateur BitFenix 5"25 vers 3"5

L'adaptateur qu'on utilise dans notre test est également de marque Bitfenix. Il arrive dans une boite qui ressemble à celle du lecteur :


L'emballage de l'adaptateur

Il est entièrement en plastique, et il est accompagné de toute la quincaillerie nécessaire. La façade est recouverte du revêtement « soft touch », cher à la marque et qu'on retrouve notamment sur les façades de tous ses boitiers.


L'adaptateur

Il faut juste avoir un long tournevis pour l'installation du lecteur de carte dans l'adaptateur.

Montage dans la tour

Une fois le lecteur vissé dans l'adaptateur, il suffit de le placer dans un emplacement 5 pouces du NZXT.

Coté branchement, il suffit d'utiliser le connecteur USB3 à 19 broches, présent sur les cartes mères récentes. Sur une CM plus ancienne, on peut utiliser une carte complémentaire USB3 sur port PCI-Express qui permet d'avoir un tel connecteur. On pourra citer par exemple l'EC03 de Silverstone et qu'on avait testée dans cet article.

Une fois le PC démarré, une LED bleue s'allume sur le lecteur lorsqu'il est sous tension, ce qui permet de s'assurer que le lecteur de cartes est correctement alimenté, tandis qu'une verte indique qu'un accès est en cours à l'une des cartes.


Installation dans le NZXT


Protocole de tests

Afin de tester le lecteur, on va d'abord vérifier que différentes cartes mémoires sont bien acceptées par le lecteur.
Nous avons utilisé les cartes mémoires suivantes :
  • SDHC 32 Go Lexar
  • SDHC 4 Go Sandisk Extreme
  • SD 128 Mo Panasonic
  • Micro SD 2 Go
Ensuite, pour s’intéresser aux performances, et à l'apport éventuel de l'USB3, nous avons utilisé pour nos tests une carte SDHC de 32 Go Lexar, modèle « Professionnal » et indiqué pour un débit de 400 x (classe 10 - UHS1). Elle est donnée pour un débit en lecture d'au moins 60 Mo/s, ce qui fait que l'USB3 est tout à fait justifié. Au niveau des lecteurs, on va tester cette carte en utilisant soit le lecteur Bitfenix sur USB3, soit un lecteur de cartes USB3 Kingston Mobile Lite G3 utilisé comme point de comparaison.

Comme outil de benchmark, c'est AS SSD Benchmark qui est retenu, car il sait mesurer en une seule fois les débits en lecture et écriture séquentielle, en Mo/s, sur toute la carte.

Résultats

AS SSD benchmark
Sans surprise, toutes les cartes essayées fonctionnent dans ce lecteur, avec une mention spéciale pour les micro SD qui s'utilisent sans adaptateur, contrairement à ce que l'on voit souvent par ailleurs. C'est vraiment pratique, vu que ce format de carte est populaire dans les smartphones, tablettes, liseuses et autres appareils nomades du genre. Au niveau du Windows, seules les cartes utilisées provoquent l'apparition de lettres dans l'explorateur de Windows, et heureusement. En effet, le Bitfenix étant équipé de de 6 fentes, on aurait eu 6 lettres de lecteur occupées pour rien dans le cas contraire. Cela s'est déjà vu sur d'autres modèles de lecteurs de cartes, et c'est un point vraiment pratique à mettre au crédit de Bitfenix.

Voici ce qu'on a relevé au niveau des performances :

LecteurDébit moyen Lecture (Mo/s)Débit moyen Écriture (Mo/s)
Kingston G3 (USB2)41,0733,34
Kingston G3 (USB3)75,9039,13
Bitfenix (USB3)54,7339,95

Coté performance, on voit que le Bitefenix fait jeu égal avec le lecteur de référence en écriture, avec tout de même pas moins de 40 Mo/s. En revanche, sur la lecture, on voit une nette différence, en défaveur du constructeur de boitier. En effet, son lecteur plafonne à 55 Mo/s, tandis que le Kingston fait 20 Mo/s de mieux ! Dans l'absolu, c'est mieux que l'USB2 dans les 2 cas, mais seul le MobileLite G3 ne bride pas les performances de la carte SDHC de Lexar...

A noter qu'il existe des cartes SD données pour 90 Mo/s !

Conclusion

On pourra confier sans problème au BFA-U3-KCR35-RP n'importe quel type de cartes et de clés USB. Même si ces performances en lecture séquentielle ne sont pas les plus élevées qui soient, le gain apporté par l'USB 3 est réel, à condition cependant d'avoir des périphériques sachant en tirer parti. Bitfenix offre au final avec ce lecteur de cartes USB3 un produit bien fini et agréable à utiliser au quotidien, tandis que l'adaptateur complète de manière cohérente le tableau, notamment au niveau design.


par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Caractéristiques techniques Lecteur

Commençons par la fiche technique, telle qu'on peut la trouver sur le site officiel du constructeur :
  • Modèle : BFA-U3-KCR35-RP
  • Matériau utilisé : Aluminium et acier
  • Ports pour cartes : 6 (CF, MS, SD, xD, M2, MicroSD)
  • Port USB : 1 x SuperSpeed USB 3.0
  • Interface : USB 3.0 (5Gbps)
  • Alimentation : alimenté par USB
  • Dimensions : (H x W x D) 25 x 101 x 119 mm
  • Prérequis : baie 3.5" externe

  • Prix : 31.92 Euros chez notre partenaire Amazon