ZeDen.net

 
 
Dans nos colonnes, nous faisons régulièrement l'annonce du report de la date de sortie d'un nouveau titre, pourtant toute proche et tout à coup reculée de plusieurs mois. Le phénomène n'est certes pas nouveau, l'histoire des jeux vidéo compte bon nombre de retards si grands que le terme de retard ne semble plus s'appliquer. Certains, comme moi, ont attendus des jeux comme Heart of Darkness pendant de longues années, 6 au total. A son corps défendant, il n'a été réalisé que par une seule personne. N'oublions pas que les hits étaient à l'époque faits par des passionnés dans leurs garages qui les proposaient ensuite en shareware.

Revenons au présent. Les garages sont désertés, maintenant les jeux vidéo sont des projets informatiques comme les autres. Gestion de projet, management et objectifs financiers sont de rigueur dans les studios de développement. Les programmeurs sont organisés en équipes de développement et de tests, les graphistes disposent du nec plus ultra pour laisser libre cours à leurs impulsions créatives, et les chefs d'équipes ont à leurs dispositions tout un panel d'outils de suivi,de planification et de gestion. Devant une telle débauche de moyens, on est en droit de se demander comment un jeu peut voir sa date de sortie en bac reculée de plusieurs trimestres.

Tout d'abord, il est indéniable que l'aspect purement technique d'un jeu se complexifie. 2 rectangles qui se renvoient un carré (Pong, premier jeu de l'histoire), ça a fait fureur, mais c'est dépassé. Intelligence artificielle et animation 3D temps réel sont désormais de mise. Encore faut-il avoir les personnes disposant des compétences nécessaires pour aboutir au résultat souhaité dans les délais impartis. Développer un moteur de physique dynamique tel que le Havok n'est pas à la portée du premier programmeur C++ venu.

Pendant que les compilateurs assemblent des millions de lignes de codes et que les giga-octets d'images de synthèses sortent des fermes de calcul, l ' Editeur du haut de sa tour de verre regarde les abeilles s'agiter dans la ruche.

Au mur du bureau du dernier étage, un calendrier, et un doigt qui dit :" ... et là, avant Noël, ça serait pas mieux qu'après la publication de nos résultats ?" L'éditeur a souvent le dernier mot sur la date de sortie d'un jeu. Si les développeurs souhaitent offrir aux joueurs une "expérience inégalée", l'éditeur souhaite quant à lui présenter à ses actionnaires "un bilan en progression", "des indicateurs au vert" et de bonnes "perspectives pour l'avenir".

Mais au-delà de ces contraintes techniques et purement financières, le marketing s'est aussi insinué dans le processus de détermination de la date de sortie d'un jeu." Se laisser désirer" pourrait être le leitmotiv des commerciaux. Leurs recettes semblent simples :

Publier 3 captures d'écrans prometteuses. Laisser traîner négligemment une vidéo. Permettre à quelques privilégiés de jouer à une beta. Annoncer une date de sortie dans trois mois. à 15 jours de la date butoir, faire un coup de théâtre et repousser de 6 mois. Participer à un évènement mondial, style l'E3, pour montrer votre bébé à la terre entière, et là, seulement là, annoncer que vous repoussez de 3 mois encore pour des raisons techniques. Sortir sur le marché en grande pompe et faire ouvrir à minuit les magasins pour que les millions de joueurs impatients (il y a de quoi, depuis le temps) se ruent sur la précieuse boite tant convoitée et se délestent avec joie de plusieurs dizaines d'euros. "Et voila!"

Si bon nombre de sociétés suivent plus ou moins ce schéma, car il faut avoir les reins solides, financièrement parlant, d'autres utilisent une autre technique, qu'on pourrait appeler l'incertitude permanente. Je pense bien évidemment à Id Software et à son fameux "When it's done". D'ailleurs, la plupart d'entre vous, chers lecteurs, avez déjà pensé à la firme de John Carmack à la lecture du titre de cet edito.
Par définition, cette phrase associée à DOOM 3 est un vaste trompe l'oeil. Qui accepterait de financer un projet dont il n'aurait aucune idée de la date de son retour sur investissement ? Mettre des millions de dollars dans un trou sans fond n'est pas concevable. Mais ces quelques mots sont devenus une marque de fabrique, presque un slogan publicitaire. Répétez après moi : "id Software : when its done!" Ça "conditionne" presque aussi bien que le slogan pour la marque de shampooing "l'Oréal".

Certains essayent même d'user les différentes recettes technico-économico-marketing jusqu'à la corde, et finissent par se mettre à dos les joueurs qui n'osent même plus attendre le jeu promis il y a plusieurs années, et qui, au final, finira peut être par ne même pas sortir. Duke Nukem est un très bon exemple de ce qu'on nomme parfois Vaporware. Annoncé en 1999 pour sortir en 2000, ce FPS a changé, suivant la rumeur, pas moins de 3 fois de moteur 3D. Si comme Pascal disait, il faut remettre vingt fois son ouvrage sur le métier, 3D Realms peut encore opter un certain nombre de fois pour des technologies 3D leur permettant de faire revenir le surfeur musclé dire "Come Get Some".


Cependant, il se pourrait que les dates de sorties, souvent inexactes par volontés technique, politique, financière apparaissent de moins en moins. Même plus d'indication. On vivrait alors l'avant-disponibilité d'un jeu comme on joue à la roulette : en faisant des conjectures à partir de pas grand chose.
Et à l'instar d'Alice aux Pays des Merveilles souhaitant son "non-anniversaire", chaque jour ZeDen pourrait annoncer qu'un jeu est "not done!"
par Xpierrot 23 commentaires, dernier par Mouef
Partager | Source : ZeDen.net

Commentaires

Joshua_Calvert

Membre
Nb msg : 48
(#1) 12 mars 2005 à 11h16
6 ans de retard pour un jeu? J'ai vus pire je nomme Duke nuken forever. 7 ans de retard.
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#2) 12 mars 2005 à 11h17
Ouai, mais au bout de 6 ans le jeu est sorti, ce qui n'est toujours pas le cas de Duke Nukem !
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#3) 12 mars 2005 à 11h19
N'hesiter pas à commenter sur ce nouveau type d'article sur Zeden. C'est mon premier editorial, j'ai besoin de vos avis !
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Joshua_Calvert

Membre
Nb msg : 48
(#4) 12 mars 2005 à 11h48
Justement certain jeu sont ecore pire que 6 ans.
Hubert

Faignasse
Nb msg : 1659
(#5) 12 mars 2005 à 13h29
Half-Life 2 a tapé les 6 ans lui.

Très bon article Pierrot, tu nous en fera un sur "L'Oreal : Parce que je le vaux bien !" ??
Netsabes

Membre
Nb msg : 3
(#6) 12 mars 2005 à 13h55
« Par définition, cette phrase, associée à DOOM 3 est un vaste trompe l'oeil. Qui accepterait de financer un projet dont il n'aurait aucune idée de la date de son retour sur investissement ? »

Des boîtes comme id ou 3D Realms peuvent se permettre de ne pas donner de date de sortie et de la choisir eux-mêmes, et ce pour une raison simple : ils s'auto-financent. Activision n'a eu aucun contrôle sur le développement de DOOM 3, de même que Take Two ne peut rien faire pour forcer 3D Realms à sortir DNF.
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2482
(#7) 12 mars 2005 à 13h57
L'idée de l'article en lui même est sympas et sa réalisation l'est aussi par contre tu devrais clarifier certains points, on à parfois du mal à suivre le fil de ta pensée et on à l'impression que tu te perds dans des considérations hasardeuses. Tu aurrais pu ajouter une partie sur "les bons élèves", ceux qui tiennent leurs délais, et pourquoi les tiennent-ils?
No comment !
Nasake

Membre
Nb msg : 125
(#8) 12 mars 2005 à 14h04
Xpierrot si tu veux vraiment mon avis, j'ai pas vraiment comprit le but de cet news, je pense que tout le monde sait que les jeux seront de plus enplus long a faire et qu'ils seront d'autant plus reporté au calanque grec.
C'est juste pour faire un constat ?

[Édité par Nasake le 12/03/2005 à 14h04.]
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#9) 12 mars 2005 à 14h48
hubert>toi aussi tu le vaux bien

netsabes>ils s'auto financent peut etre, mais les fonds ne sont pas inépuisables.

utr dragon > je me suis laché, c'est vrai, mais c'est un edito. en revanche, ton idée de parler des "bons eleves" est franchement interessante et j'avoue que j'y ai pas du tout pensé.

Nasake > cet article n'est pas une news mais un editorial, ce qui n'a rien a voir
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Nasake

Membre
Nb msg : 125
(#10) 12 mars 2005 à 15h02
Ca change pas trop le faite que je vois pas ou tu veux en venir ^^
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#11) 12 mars 2005 à 15h05
Nulle part. Faire un petit constat et faire reflechir le lecteur... c'est tout. Et c'est deja pas mal.
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Nasake

Membre
Nb msg : 125
(#12) 12 mars 2005 à 16h03
Si ca peut evité dans faire ronchoné deux trois dans les comentaires, quand un jeu est reporté je suis 100% pour.
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#13) 12 mars 2005 à 20h28
tu voi,ca sert a qq chose !
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Damz

Membre d'élite tout impuissant
Nb msg : 784
(#14) 13 mars 2005 à 00h47
C'est une bonne idée je trouve. Les jours où y a rien d'intéressant comme nouvelle à poster, un article propre à ZeDen ça rempli bien le trou
berneyboy

Vétéran
Nb msg : 151
(#15) 13 mars 2005 à 04h55
J'ai grandement aimé l'éditorial « When It's Done » présentés et qui ne représente en rien ce que zeden.net dégagent habituellement et sa fait changement.

Alors ! Moi, j’aime bien l'éditorial de Xpierrot parce que ça décrit vraiment une situation psychologique embarrassante dans l'univers des jeux vidéos.

Un gros bravo.
BerneyBoy
---------
http://www.infovisual.info/
Neo

L'élu
Nb msg : 92
(#16) 13 mars 2005 à 06h52
C'est du très bon boulot Xpierrot , intéressant et informative. Dommage que ça rappelle des mauvais souvenirs
Espérons qu'ils arrêtent de nous faire attendre avec leurs stratégies de marketing car ce n'est plus drôle. J'aimerais juste qu'avant de mourir je verrai le beta de DNF (Je n'ai que 20 ans ).
~Don't think you can~
~Know you can~
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#17) 13 mars 2005 à 13h07
Merci beaucoup à ceux qui ont appréciés. J'essaierai d'en refaire un autre d'ici quelque temps, le seul souci est de trouver un sujet interressant.
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Netsabes

Membre
Nb msg : 3
(#18) 13 mars 2005 à 22h53
« ils s'auto financent peut etre, mais les fonds ne sont pas inépuisables. »

C'est pour ça qu'id vend des moteurs, que 3D Realms produit quelques jeux (Max Payne, qui a dû leur rapporter une fortune) et vend la licence Duke Nukem à des développeurs tiers pour qu'ils pondent de petites merdes rapidos.

En échange, id et 3D Realms ont une liberté de développement à peu près totale. Ceci dit, je veux bien croire que ce sont des exceptions. Kylotonn, par exemple, qui développe Bet on Soldier, s'auto-finance également. Par contre, ils n'ont pas les mêmes ressources (tout le monde ne s'est pas fait des couilles en or à l'époque du shareware comme id et 3D Realms) et j'imagine qu'ils sortiront leur jeu à la date fixée depuis longtemps, quoiqu'il arrive.
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#21) 18 mars 2005 à 20h00
tu crois que ca a rapporté tant que ca le shareware ? je crois que si marchait tant que ca, on verrait encore des jeux avec ce type de licence, je parle de hit, comme à l'ancienne, pas de petits jeux.

[Édité par Bibi le 20/03/2005 à 11h49.]
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Mr Skiz

Visiteur
(#22) 30 mars 2005 à 11h43
Oui, ça serait bien de féliciter les dev qui sortent leur jeu "dans les temps" ou en tout cas dans des délais raisonnables

Y a un autre syndrome qui m'épate : de plus en plus de jeux sont à peine sortis (voire pas encore) qu'ils sont déjà patchés !

Le principe de patcher un jeu, je trouve ça bien : on sent que les développeurs suivent leur bébé après la naissance, soutiennent/stimulent la communauté, etc... Je sais qu'il y a une histoire de calendrier là dessous, mais pourquoi sur console les jeux semble exempts de bugs (je sais y en a toujours des petits, mais pas de monstrueux bugs qui empèchent de finir le jeu...) Pourtant eux-aussi sont contraints à des calendriers (voire plus que les jeux PC)
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#23) 31 mars 2005 à 17h11
Mr Skiz > idées interessantes. Je sens que je vais refaire une passe sur mon article, un de ces 4, pour les prendre en compte, ainsi qu'un certain nombre de remarques qu'on a pu me faire dans ces colonnes
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
JDS_@tomics

Membre
Nb msg : 42
(#24) 13 avril 2005 à 17h51
C'est un bonne article je trouve.Il represente asser bien la mentaliter des developeur qui se f**te de plus en plus des joueurs ( exemple: Valve )
Mouef

Visiteur
(#25) 28 novembre 2005 à 17h16
Effectivement, vu de l'extérieur, ça ressemble énormément à une volontée marketting de repousser sans cesse la sortie d'un jeu.

De l'intérieur il n'en est rien. (même si les marketteux ont trouvés des salto pour combler les retards).

Développer un bon jeu, de préférence poussé d'un point de vue technique & artistique, avec des choses "non vues ailleurs" est extrêment complexe et imprévisible. Car ce n'est plus du développement c'est de la R&D. (Recherche & Developpement)

Développer un site web php machin, au même niveau d'émulation que les autres sites, c'est prévisible.

Quand tu veux faire un bond technologique, ie faire ce que personne d'autre n'a cherché à faire, et bien c'est de l'exploration, c'est pas de la production en grande série d'écrou de 10....
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.