ZeDen.net

 
 
L'architecture introduite par Intel avec les processeurs Core abandonne la notion de Front Side Bus (FSB), pour celle de Base Clock (BCLK) pour tout ce qui concerne les fréquences. Le Core i7 5820K de test tourne à une fréquence de base de 3,3 GHz, obtenue avec un BCLK à 100 Mhz et un multiplicateur de 33. La RAM fonctionne généralement dans ce cas avec le même BCLK de 100 Mhz, avec par défaut un multiplicateur de 24 sur notre carte mère de test : ce qui correspond à 2400 MHz DDR.

A noter qu'on devrait parler plutôt parler de MT/s - pour Mega Transfer par seconde, mais le BIOS affiche des MHz, ce qui n'est pas rigoureux techniquement. En effet, la technologie DDR permet de transmettre 2 informations par cycle d'horloge au lieu d'un avec la technologie SDR, c'est donc comme si on doublait la fréquence. En réalité, la fréquence de fonctionnement intrinsèque (1066 MHz) est 2 fois moindre que la vitesse de transfert (2400 MT/s). Malgré cela, on utilisera quand même l'unité de MHz dans le reste de notre article, pour simplifier la lecture et la compréhension.

Vue des SPD
Pour atteindre les 3000 MHz DDR de la fiche technique, il faut donc activer le profil dénommé fort logiquement « XMP-3000 » contenu dans le SPD. Le BCLK reste alors à 100 MHz, mais le coefficient de la RAM passe automatiquement à 32,00. Cela signifie que la fréquence processeur n'est pas modifiée, comme cela pouvait être le cas sur d'autres architectures Intel : on va donc pouvoir tester réellement l'impact de la fréquence de la RAM sur les performances du système. À noter que ces barrettes embarquent 2 profils : le premier à 3000 MHz, tandis que le second se limite à 2400 MHz.

Nos tests vont donc porter sur les performances obtenues selon 2 différentes fréquences :
  • Profil de base : 2400 MHz – 22-16-16-39 ;
  • Profil XMP : 3000 MHz – 16-18-18-38.
Il y a probablement un grand nombre d'autres combinaisons, mais il faudra jouer avec les différents paramètres de votre CM, et dans notre cas, nous avons après plusieurs crash, mis de côté l'option à d'augmenter les fréquences, mais qui sait, dans d'autres systèmes, avec un CPU et une CM différents les autres tentatives auraient fonctionné.

Outillage utilisé

AIDA64 Engineer 5.0
Pour tester les performances de ce kit de RAM, on va d'abord s'intéresser au débit en lecture, écriture, ainsi qu'à la latence. On utilise pour ce faire le module de benchmark mémoire intégré à Aida64 5.97. On fait 3 passes successives pour chaque test et l'on ne garde que la moyenne des résultats.

On va aussi regarder la bande passante théorique à l'aide de Sandra 2017, en faisant également 3 passes successives. Pour terminer, on utilise un benchmark un peu plus « real life », à savoir Linx, dans sa version 0.65. Sensible aux performances de la RAM, ce logiciel permettra de voir si les gains de performances obtenus sont vraiment efficaces.

Page précédente Page précédente - Utilitaire M.O.D Page suivante - Résultats & Analyse Page suivante
par JBs Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Prix : 240 EUR

Caractéristiques principales

On trouve toutes les informations nécessaires sur le site du constructeur :
  • Module DDR4 16 Go (2 x 8 Go)
  • Norme : PC4-24000 ;
  • Fréquence : 3000 MHz ;
  • Tension : 1,35 Volt ;
  • Latences : CL16 .