ZeDen.net

 
 
La victoire du soldat vert
The Mean Greens : Plastic Warfare est un TPS multijoueur développé par Virtual Basement et Code HQ. Ce jeu est orienté arcade et multijoueur (en 5 contre 5) ce qui implique donc qu'il n'y a pas de campagne solo. Son ambiance est plutôt humoristique puisque vous incarnerez des petits soldats de plastique vert comme ceux de votre enfance. Pour accentuer l’effet de jouet, tous les décors sont gigantesques par rapport aux personnages, en effet une fourchette peut faire 2 à 3 fois notre taille. Ces petits soldats représentent la plupart du temps des soldats de la Seconde Guerre mondiale, l’armement sera donc adapté à l’époque même si les nombreux modes et cartes disponibles n’ont rien à voir avec cette période de l’histoire.



Où se bat on chef ?

Au revoir les montagnes enneigées ou grands champs de bataille, bonjour congélateur et stade de baby-foot : vos zones de conflit seront des pièces de la maison. Chaque mode aura sa propre carte avec ses bons et ses mauvais aspects ainsi on peut se battre sur un train en marche tournant autour d’un joli sapin de noël en ayant pour objectif de tenir le maximum d’objectifs à la fin de la partie.
Le joli train de Noël
Mais ce mode atteint vite sa limite car la plupart du temps la partie complète va se passer sur le point central et il suffit d’avoir capturé deux points sur trois pour gagner, peu importe le temps de détention de ces points. Par conséquent, on peut être acculé pendant toute la durée du match et gagner grâce à une capture pendant les dernières 30 secondes  – la frustration du vécu. Mais après on peut se détendre en faisant une partie de baby-foot avec des règles… Différentes. Il suffit de faire avancer la balle en la poussant mais il va falloir éviter les tirs des autres joueurs et les pièces mouvantes du décor qui peuvent vous mettre à découvert en un clin d’œil. Pour les amoureux du froid il existe un mode décongélation, votre objectif sera de descendre dans un congélateur pour dégivrer un grand T-Rex et le délivrer, oui, c’est assez bizarre dit comme ça, mais c’est assez amusant, surtout en équipe ! Mais The Mean Greens : Plastic Warfare reste un jeu de guerre, on a donc également le mode match à mort, qui est un classique basique mais efficace, où l’unique but est d’éliminer les joueurs adverses pour obtenir des points, le tout dans une ville en carton ou dans un aquarium (avec une gravité diminuée bien évidemment).
On se sent petit
Mes deux modes préférés de ce jeu resteront « l’Opération Birthday » avec l’allumage de bougies sur les 3 étages d’un gâteau d’anniversaire et le « Bathtub Bash » autrement dit la capture de drapeau dans un bain d’eau chaude en se servant de canards en plastique jaune pour se déplacer.
Mais tout bon jeu de guerre n’est rien sans armement.

Comment on se bat chef ?

Tout comme l’apparence des personnages, l’armement date de la Seconde Guerre mondiale, on retrouve 5 armes disponibles pour tout le monde à tout moment. Ce sont les mêmes pour tous il n’y a pas d’amélioration possible ou de déblocage en fonction du niveau. La plus utilisée est le fusil d’assaut, efficace a courte et moyenne portée c’est une des armes les plus polyvalentes autant en attaque qu’en défense. Tout près derrière elle on retrouve le fusil de sniper et le fusil à pompe tous deux très efficaces, mais demandant une plus grande maîtrise et un style de jeu adapté(courir sur un objectif avec un fusil longue distance ça fait envie, mais ça marche peu).
Bientôt décongelé
On a vu précédemment que certains modes ont besoin de feu (décongélation, allumage),c'est pour cette raison que les joueurs ont accès à un lance-flamme. Efficace à courte portée, son meilleur atout est qu’il n’a pas de limite de munition. Reste enfin le lance-roquettes et la grenade qui sont liés par le temps de rechargement. Lancer une grenade enclenchera le délai de récupération du bazooka dans le même temps. Néanmoins, il reste une des armes les plus efficaces si elle est bien placée.

Vous en pensez quoi chef ?

The Mean Greens est un jeu amusant et défouloir, mais surtout en équipe. En effet, il est très simple à prendre en main pour les débutants et les déplacements sont similaires à la plupart des jeux du même genre. Les armes disponibles sont peu variées, mais elles ont chacune leur efficacité, ce qui vous oblige à toutes les utiliser, prouvant ainsi leur équilibrage .
Concernant la musique, celle-ci est adaptée à l’univers, on sent un côté militaire très présent accompagné d’une sonorité très arcade  –  cartoon qui n’est pas sans rappeler certains dessins animés ou des jeux tels que Battlefield Heroes. Même commentaire pour les graphismes qui correspondent très bien aux jeux, pas de détails hyper développés mais un environnement enfantin et joyeux.
La ronde des canards
L’absence de son au niveau des hitmarkers (moment où l’on touche un adversaire) est assez perturbant, en effet si l’on tire vite on est parfois dans le doute sur les points de vie de l’adversaire (touché ? pas touché ?). Autre point gênant, le spawnkill. C’est l’action de pouvoir tirer voir éliminer un adversaire lorsqu’il apparaît, c’est un problème récurrent sur plusieurs cartes où deux à trois bons snipers suffisent à empêcher une équipe entière de quitter la base pour aller sur les objectifs. Et le dernier problème,mais le plus important, reste le manque de population sur le jeu, pour trouver du monde et faire une partie complète il faut jouer à certains moments de la journée en espérant que personne ne soit déconnecté, donc le mieux est de réunir une bande complète d’amis avec qui s’amuser sans attendre de trouver une partie en ligne.

Conclusion

The Mean Greens : Plastic Warfare est un TPS pouvant s’avérer lassant lorsqu’on y joue seul mais il suffit de réunir un petit groupe d'amis pour vite s'amuser. Il est facile à prendre en main pour les joueurs dit « Casual » et permet de se détendre sans trop se prendre la tête. Virtual Basement et Code HQ nous propose ici un bon mélange d'action et d'humour qui (malgré ses quelques défauts) permet de se distraire. Dommage que le manque de joueurs pénalise ce jeu uniquement multi.


par Edrenn 3 commentaires, dernier par Tib Blacks
Partager

Commentaires

MST

sexuellement transmissible
Nb msg : 86
(#1) 07 septembre 2016 à 12h10
utr_dragon, le 8 décembre 2015 :
Si vous êtes patients, on devrait vous faire un test dans les jours à venir.


Ah ouais, quand même !

Sinon, bienvenue à Edrenn !
Spécialiste FPS russes, FPS Creator, et TPS :)
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2479
(#2) 08 septembre 2016 à 11h42
Que le temps passe vite ! Fallait être vraiment patient
No comment !
Tib Blacks

Youtubeur Padawan
Nb msg : 134
(#3) 29 septembre 2016 à 21h08
Mddr x)
Vidéo-testeur pour Zeden.net
ZedenTV : https://www.youtube.com/channel/UCyNdxVHYbmbInnl8UAjIDdQ
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours FSP de Noel : des chargeurs à gagner

Actu du même sujet

Le jeu a été testé sur une version Steam fournie par le développeur.
Configuration de test (PC portable Asus ROG GL552J):
  • OS : Windows 10 64bits
  • CPU : Intel I7 4750HQ (2.00GHz)
  • RAM : 8 Go
  • Carte Graphique Nvidia GeForce GTX 950M