ZeDen.net

 
 
Les allées du Parc des Expos
La 16e édition de la Japan Expo s'est tenue du 2 au 5 juillet dernier au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte et la rédaction de ZeDen s'est rendue à cet événement en tant que visiteur. La Japan Expo est le plus grand festival de la culture et des loisirs japonais rassemblant fans de mangas, d'art culinaire japonais, d'arts martiaux, de jeux vidéo ou encore d'animations japonaises. Nous avons voulu faire un petit retour sur le salon en images, en vous faisant partager nos astuces et anecdotes.

L'entré au festival

Almost correct
Une petite astuce que nous avons décelée : nous avons fait moins de queue en achetant les billets sur place. Nous sommes arrivés à 9h30. Premier défaut : la billetterie était censée ouvrir à 10h, mais n'a ouvert ses portes qu'à partir de 10h50. Il faisait chaud, mais quand nous avons aperçu la file d'attente des clients Premium, nous avons relativisé, cette dernière étant largement plus longue que celle des visiteurs ne possédant pas de billets. Petit aspect humoriste la pancarte de la file d'attente indiquait un message positif avec une faute de syntaxe : « Courage ! Plus quelques minutes avant d'entrer dans le festival » (le que est parti en courant).

Les FREE HUGS

Cela nous a permis de patienter avant l'ouverture de la billetterie. Ça veut tout simplement dire "câlin gratuit". En tant qu'adolescent prépubère (expression très utilisée par l'agence parentale) nous avons pu faire des « Hugs » à de très jolies filles en cosplay ! Nous en parlerons dans la suite de l'article.

Les stands intéressants


Les stands Nintendo
Zelda et ses potes
Sur ces stands il était possible des jouer au prochain jeu The Legend of Zelda : Tri force Heroes ou encore participer au grand tournoi de Splatoon. Pour Splatoon je n'ai pas pu y participer ... Je suis arrivé trop tard. C'est l'un des plus gros stand du salon. Il y avait également des stands 3DS avec la possibilité de recharger gratuitement sa console portable aux bornes prévues à cet effet. La 3DS est l'un des outils qui permet de connecter le monde entier. Tous les visiteurs étaient accrochés à leurs consoles pour tenter de rentrer en contact avec les extras-terrestres... Non non avec de nouveaux amis présents. C'est un peu un concours qui est fait d'avoir toutes les régions du monde. Mon ami recherchait les régions françaises, il lui en manque toujours une. C'est pour cela que Nintendo est un stand populaire, grâce à sa console portable et au « StreetPass »

Le stand retro-gaming


Une Jaguar bien poussiéreuse

Il était possible de jouer à beaucoup de consoles : Gamecube, Saturn, Amiga 500 et même à la Jaguar ! Un retour dans le passé qui m'était cher, étant responsable d'une chronique rétro-gaming sur ZeDen. Les jeux proposés étaient soit très populaires (Mario Smash Football sorti sur Gamecube en 2005), soit très critiqués (Kasumi Ninja sur Jaguar, qui a d'ailleurs été testé par le Joueur du Grenier). Sur la Saturn nous avons joué à BomberLand à 10 ! Avec deux multiprises pour les manettes.

Un stand de développeurs très prometteurs

Ces développeurs nous proposaient de jouer à leur jeu : JumpHead : Battle 4 Fun !. Ce jeu n'a rien à voir avec les FPS, mais nous nous devions de vous en parler ! C'est un jeu très dynamique et très prometteur qui se joue à quatre. On accumule des points en sautant sur la tête des adversaires. J'ai eu l'occasion de m'entretenir avec eux et ils ont plein de bonnes intentions : « nous voulions créer un jeu, rapide à concevoir », « le jeu sera bientôt disponible sur Steam et nous envisageons des portages sur des consoles de salon ». On parle souvent des étroites relations entre les développeurs et les médias. Mais là, il n'y avait aucune accréditation presse, nous sommes entrés dans le salon comme tout le monde. Nous avons parlé avec les développeurs en étant simple joueur et ils nous ont ouvert leurs portes. C'est donc tout naturel d'en parler dans une nouvelle. Je vous propose de rejoindre leur page facebook

Le stand de dédicace
Marcus
Situé à côté du stand Ankama (qui ne m'intéressait pas cette année), il vous était possible de rencontrer des personnalités de la toile et d'obtenir une dédicace. Malheureusement le Jeudi, c'est là que les places sont les moins chères, c'est en semaine, donc les grands noms d'internet n'étaient pas présents, sinon il n'y a pas d’intérêt. Avec mon ami nous avons pu obtenir une dédicace de Marcus ! Comment ? Il était assez tôt, il n'y avait pas beaucoup de monde, on a simplement demandé à un encadreur du stand Mario Bros, où se trouvait Marcus.


La restauration

8,50 euros
Vous aurez à votre disposition plusieurs sandwicheries et le plus important des sushis ! Une astuce : faites vos sandwichs. Cela vous coutera moins cher et vous perdrez moins de temps dans la queue, et ça sera meilleur ! J'ai bien sûr mangé des sushis parce qu’on était à la Japan Expo ! Malheureusement, ils n'étaient pas faits sur place, ils manquaient donc de charme... Ensuite second problème : Où manger ? Il y a trois solutions : Trouver une table parmi celles de la sandwicherie, s’asseoir par terre, prendre une chaise du coté de l'estrade des conférences de Web Série (rien de bien connu le jeudi...).

Le cosplay

Padawan TibBlack's
La Japan expo est le rendez-vous incontournable pour tout cosplayeur. Mais cette année, avec la canicule ... Bah il était un peu léger. Il y en avait beaucoup, ça, c'est comme d'habitude. Mais là c'était assez dénudé ! Donc maintenant vous comprenez l'intérêt des "Free Hugs". Il y avait de tout les univers, mais les cosplays qui reviennent le plus sont : Luffy de One Piece, Naruto, Natsu de Fairy Tail. Malheureusement aucun soldat de l'Empire ... Que quelques Jedis qui se baladaient... J'étais effectivement habillé en Jedi. Premier cosplay fait rapidement deux semaines avant l'évènement... Soyez indulgents.

Le budget

La douloureuse
Les conventions sont des sorties couteuses. Quasiment 20 euros pour le transport (Rer et Metro). Ensuite selon le jour de visite du salon les prix augmentent. Comptez de 10 à 20 euros pour l'entrée. Ensuite il faut avoir un peu d'argent pour manger si besoin, et des petits souvenirs tels que des chapeaux, des figurines ou le must pour les petits budgets : les badges. Il faut du coup un minimum de 30 euros pour être large. Il vous faudra donc de 60 à 70 euros pour cette sortie annuelle.
par Tib Blacks Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !