ZeDen.net

 
 
Ghost Recon passe F2P
Après de nombreux opus exclusivement réservés aux consoles de salon, Ubisoft a décidé de réorienter la licence Ghost Recon avec l'arrivée sur PC de Ghost Recon Online. Une petite révolution pour l'éditeur français qui lance l'une de ses plus grosses licences dans le monde du F2P. Est-ce avec succès ? C'est ce que nous verrons dans ce test.


Un gameplay classique

Online et à la 3e personne
Ghost Recon Online est un jeu de tir à la troisième personne uniquement multijoueurs et partiellement gratuit. En effet, l'installation et le jeu de base sont gratuits, mais certains objets en jeu sont payants. TPS multi, le jeu ne s'encombre pas d'un scénario. Sachez que deux équipes s'affrontent sur une petite poignée de maps (5, en comptant la dernière ajoutée via un DLC) dans un mode de jeu conquête à capture d'objectifs dans des équipes assez petites (8vs8). Niveau feeling, le jeu parait un peu lourdaud au début, surtout pour des amateurs de FPS rapides, mais on s'y fait rapidement, avec une touche de sprint salutaire, qui permet de déclencher quelques mouvements spéciaux comme des glissades sur le sol ou de se jeter à plat ventre. Comme la majorité des TPS du moment, le jeu propose un système de couverture tout ce qu'il y a de plus classique, permettant de se pencher et de tirer, moyennant une tête qui dépasse.

Un contenu rachitique mais un arsenal conséquent

La personnalisation des armes est poussée
Si le nombre de cartes et de modes de jeux est ridiculement bas, au niveau de l'arsenal, vous n'aurez que l'embarras du choix. Le jeu propose des dizaines d'armes de toutes les catégories déblocables au fur et à mesure de l'avancée dans le jeu. Il faut ajouter à ça une personnalisation des armes poussée, permettant de changer radicalement le comportement d'une arme en fonction de la situation et de son style de jeu. Attention cependant, la personnalisation n'est pas poussée au-delà d'un certain point ; c'est à dire que les développeurs n'ont ajouté aucune amélioration cosmétique qui aurait pu dénaturer le style visuel du jeu. On ne pourra donc pas peindre les armes, choisir des skins rigolos ou encore trouver des objets déjantés — ce qui est plutôt une bonne chose. Ici, c'est la guerre, et c'est du sérieux. Les améliorations peuvent s'acheter avec des RP, la monnaie qui est gagnée en jeu ou alors avec des pièces Gold, qui peuvent s'acheter avec de l'argent réel (au taux de change de 15€ pour 2750 points).


Guerre de tranchées moderne

Notez le nombre d'éclaireurs dans l'équipe
Les cartes sont très peu nombreuses et avec un level design assez pénible favorisant les snipers/campeurs. Elles sont en longueur, avec des zone qui font office d'entonnoirs, comme des ponts ou des escaliers, mais toujours très découvertes, ce qui signifie que les snipers s'en donnent à cœur joie. Il n'y a jamais plusieurs moyens d'arriver sur une zone à capturer, c'est toujours une équipe face à l'autre. Dans ces conditions, les joueurs ont une forte tendance à se sédentariser, donnant parfois des situations ridicules où les attaquants campent derrière le même mur que les défenseurs. Ajoutez à cela que les grenades sont payantes et limitées à deux par round (c'est à dire que même si vous en possédez 10 dans votre inventaire, seules 2 sont disponibles par vie), et donc qu'il est quasiment impossible de déloger un sniper qui campe en hauteur à travers la fenêtre d'un bâtiment. Surtout que le système de visée des grenades, avec la trajectoire tracée en bleue, issu des consoles est tout à fait merdique et absolument pas intuitif. Mais même sans prendre une classe de campouze, le système de jeu en entier encourage à camper avec un système de couverture très présent et une vue à la troisième personne qui permet de voir à l'angle des murs.

Une exclusivité PC pensée pour les consoles

Notez la pléthore d'options graphiques
Ce qui est frappant quand on navigue dans les menus de Ghost Recon Online est sa totale inadaptation à l'ergonomie et aux usages des ordinateurs. Par exemple, dans le menu des options graphiques, on a le choix entre : « élevée », « moyenne » ou « basse », et ... C'est tout. On ne sait bien évidemment pas ce que chaque mode ajoute ou enlève, et vous vous doutez bien que vous ne pourrez rien bidouiller d'autre. On retrouve le même souci avec l'outil de matchmaking intégré qui est suffisamment mauvais pour que l'on ait qu'une seule envie, parcourir la liste des serveurs pour choisir celui qui nous convient. Or, cette dernière est absente, mais, en plus, on ne peut pas créer un filtre à la recherche des parties pour trouver un niveau ou un mode de jeu spécifique. Et tout le jeu est aussi mal pensé, avec l'oubli de tout un tas d'options qui sont pourtant absolument indispensables pour n'importe quel FPS multijoueur. Pourquoi ne peut-on pas changer d'équipe afin de les rééquilibrer (et d'ailleurs, quand on ne propose pas l'option, on se débrouille quand même pour mettre une action automatique) ? Finir une partie en 3vs8 est tout simplement inadmissible en 2012. On ne peut même pas lancer de vote pour expulser les boulets !

Conclusion

Marquant le premier pas d'Ubisoft dans le monde du F2P, Ghost Recon Online est loin d'être une réussite. La faute à un gameplay et un level design qui favorisent bien trop la sédentarisation des joueurs et par la même la classe de l'éclaireur (l'équivalent du sniper dans le jeu). Cette dernière est particulièrement puissante ce qui a pour effet direct de déséquilibrer totalement le jeu. En plus de ces déséquilibres structurels, le contenu du jeu est particulièrement maigre, ses graphismes sont ternes et son interface mal pensée pour nos bons vieux PC de gamers boostés aux hormones.


par utr_dragon 2 commentaires, dernier par utr_dragon
Partager

Commentaires

Rasengan75

Nouveau
Nb msg : 1
(#1) 24 septembre 2012 à 18h47
Je ne partage pas du tout l'avis de ce test et je souilgnerai une erreur qui est peut être représentative du temps de jeu passé par le testeur sur le titre : La classe Sniper dont le testeur parle n'est pas le spécialiste mais l'éclaireur ^^

Il est vrai que le jeu n'est pas parfait mais rappelle-toi qu'il est Gratuit d'accès et qu'il vient de sortir en Open beta on peut donc raisonamblement envisagé que le jeu s'améliorera avec le temps chose que tu ne souilgnes pas dans ton article

Faites vous un avis vous même de tte facon ca coute rien
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2471
(#2) 24 septembre 2012 à 19h04
La coquille a été corrigée, et ce n'est absolument pas symptomatique du temps passé sur le jeu.

Et sous prétexte qu'un jeu est gratuit à installer, on devrait le noter différemment des autres ?
No comment !
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !