ZeDen.net

 
 
Les Transformers continuent la bataille
Nous avons été conviés récemment par Activision pour une présentation de Transformers : La Chute de Cybertron dans un hôtel parisien des Champs-Élysées. Autant dire que l'éditeur avait mis les petits plats dans les grands pour une présentation du nouveau TPS de la franchise, toujours développé par High Moon Studios (à qui l'on doit notamment Dark Watch, la mémoire dans la peau, et Transformers : la guerre pour Cybertron & la face cachée de la Lune) et qui ne sortira que sur consoles HD (Xbox 360 et PS3).

Au niveau de l'histoire, le jeu se déroulera quelques millions d'années avant l'arrivée sur terre des Transformers. Il nous contera de bataille opposant les Autobots (les gentils) aux Decepticons (les méchants) avant la mort de leur planète. Les deux races seront jouables dans la même Campagne en alternance.

Vortex en action
La présentation a été effectuée par un membre du studio, il nous a montré cinq Transformers différents et la customisation pour le mode multijoueurs ; mais nous n'avons pas pu poser nos mains sur le jeu. Chaque transformers correspondait à une phase de gameplay différente. Pour commencer nous avons eu droit à la présentation de Vortex, qui possède deux formes différentes, un hélicoptère et jet de combat. Vortex doit s’infiltrer en territoire Autobots et détruire un pont afin de permettre aux troupes des Decepticon d'avancer pour capturer un véhicule de transport. Une infiltration en territoire ennemi très mouvementée, avec des appels radios, des grondements d'explosions, etc. Malheureusement, cette phase de gameplay n'apporte pas spécialement de liberté, et on a l'impression que notre robot vole dans un couloir. Ensuite nous avons eu le droit à Bruticus. C’est quoi Bruticus ? Un robot géant composé de 5 Decepticon, un peu comme les Powers rangers. Rien de très intéressant, à part voir un robot avancer toujours tout droit en cassant le décor à droite à gauche.

Grimlock, le robot T-Rex
Après nous avons pu voir les Transoformers du côté Autobots, avec en premier lieu notre ami Optimus Prime, et ses potes Cliffjumper et Grimlock. Pour Optimus, ça reste du très classique, avec grosso-modo la même chose que dans tous les TPS, avancer et flinguer tout sur son passage. Cliffjumper la joue plus en finesse, puisqu'il se transforme en voiture et peut également devenir invisible. A l'opposé, Grimlock est un T-Rex mécanique spécialisé dans le combat au corps à corps (il est équipé d'une épée et d'un bouclier) qui peut cracher du feu quand il a défoncé suffisamment d'ennemis, faisant ainsi grimper une jauge qu'il peut ensuite libérer.

Notre bon vieil Optimus
Enfin, nous avons aperçu le mode multijoueurs du titre, qui devrait sensiblement changer par rapport au précédent opus. La présentation était centrée sur la création du personnage, les développeurs n'étant apparemment pas encore prêts à dévoiler les modes de jeu. A peine savons-nous que la campagne coopérative fait désormais place à un multi compétitif.

Si Transformers : La Chute de Cybertron est agréable graphiquement, cela reste tout de même un jeu réservé aux fans de la franchise, à l'inverse d'un titre comme Arkham Asylum, qui pouvait s'affranchir de sa base grâce à son gameplay irréprochable.
par KoOpa Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !