ZeDen.net

 
 
26 août 2011, 09h48 Icone Inversion

Preview : Inversion

Évènement : Gamescom 2011
Inversion : Un TPS gravitationnel
Développé par Saber Interactive entre autre responsable de titre tels que Will Rock, TimeShift ou encore Battle : Los Angeles, et édité par Namco - Bandaï, Inversion est un TPS action pur et dur. L'histoire se passe dans un futur très lointain, où l'humanité coule des jours paisibles jusqu’à l'invasion d'une race extraterrestre encore inconnue appelée Luthadore. Le guerre éclate alors et la terre est dévastée, les 2 personnages principaux que sont Russel Davis et Leo Delgado vont donc devoir coopérer pour survivre face à l'envahisseur alien dans les décombres de leur ville natale.

Un nouveau TPS à la Gears of War

Inversion fait immédiatement penser à GoW
Le décor est planté, c'est la guerre, la vraie, et les environnements dans lesquels vous évoluerez sont en ruine. Le niveau présenté lors de cette démonstration est très urbain, il se compose essentiellement d'immeubles ou plutôt ce qu'il en reste. La première chose qui frappe avec Inversion, c'est sa ressemblance avec Gears of War. Aussi bien sur le plan technique, qu'au niveau du gameplay, les similitudes sont nombreuses et l'on peut carrément parler d'un Gears of War-like. Loin de moi l'idée de critiquer un choix qui peut paraître un peu culotté, mais tant qu'à s'inspirer d'un TPS action, autant le faire avec la référence ultime. Tout ou presque ici fait penser au soft d'Epic Games.

La palette de couleurs fait également penser au titre d'Epic Games
Tout d'abord les graphismes, et plus particulièrement la palette de couleurs, sont clairement inspirés de Gears of War. La vue, le sprint, la roulade ou encore la possibilité de se mettre à couvert et de tirer à l'aveugle ainsi que le lancer de grenades sont autant d'éléments similaires aux deux titres. Le design de certaines armes ainsi que le menu qui permet de les sélectionner, le HUD, et même le réticule de visée sont également équivalent. Je m'arrêterai là pour cette fois, mais sachez tout de même que la liste des analogies entre les deux jeux est encore longue. Esthétiquement Inversion est plutôt réussi et n'a pas à rougir de la concurrence.Néanmoins, il reste légèrement en retrait par rapport à Gears of War 3, toujours le must en la matière à l'heure actuelle. J'ai pu repérer quelques petits problèmes de framerate par ci par là mais rien de bien méchant, cela devrait être rapidement corrigé après la phase d'optimisation. Les développeurs ont encore environ 6 mois devant eux pour peaufiner leur bébé d'ici la sortie du jeu prévue pour le 8 Février 2012.


Qui propose tout de même un poil d'originalité

Le rayon de gravité peut déplacer des objets...
La principale originalité d'Inversion est, comme son nom le laisse penser, le contrôle de la gravité. Le héros que vous incarnez peut en effet lancer un rayon anti-gravitationnel dans la direction de son choix. Il a également la possibilité de le charger pour interagir sur un espace plus important ou déplacer des objets plus imposants comme par exemple des véhicules lourds. Le moteur physique est assez élaboré et l'on aura même droit à une destruction partielle de l'environnement. Cependant ne vous attendez pas à quelque chose d'aussi poussé qu'avec le Frostbite Engine 2.0 où vous risqueriez d'être déçu. Ne vous inquiétez pas, cela reste largement suffisant pour s'amuser des heures durant, d'autant plus que les ennemis eux aussi disposent des même fonctionnalités et l'expression « l'arroseur arrosé » prend ici tout son sens.

... et des corps
A certains endroit vous trouverez également des portails qui modifient la gravité pour ceux qui les empruntent. Il sera ainsi possible de marcher sur les murs ou encore au plafond; à l'instar de Prey : de quoi rapidement vous donner le tournis et ne plus trop savoir dans quel sens vous vous trouvez. Des barils explosifs sont disséminés un peu partout dans le niveaux, cela permet d’éliminer rapidement un petit groupe d'ennemis si vous les utilisez judicieusement. Les explosions sont d'ailleurs assez exceptionnelles et ressemblent comme 2 gouttes d'eau à celles de Lost Planet 2 ou encore Resident Evil 5, une belle réussite en somme.

En conclusion

Même s'il emprunte beaucoup d'éléments graphiques et de mécaniques de gameplay à Gears of War et consorts, on ne peut pas dire qu'Inversion soit un mauvais titre pour autant. La vraie question est, plutôt de savoir s'il saura innover suffisamment pour se faire un place de choix dans l'univers très concurrentiel des TPS action sur consoles. Réponse en février 20112.
par Tony Chopper 1 commentaire par Takos
Partager

Commentaires

Takos

Nouveau
Nb msg : 19
(#1) 05 janvier 2012 à 02h15
Moi ça me fait penser à Bulletstorm pour le level design et le héros
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !