ZeDen.net

 
 
Un membre italien du Parlement Européen proteste contre les développeurs de Mafia II. Sonia Alfano, dont le père a été assassiné par la mafia en 1993, et qui est aussi présidente de l'association italienne pour les familles des victimes de la mafia, a demandé à la Commission européenne d'envisager d'interdire Mafia II et des jeux similaires.

Dans une entrevue, elle a affirmé que c'était «  vraiment blessant » que les joueurs puissent s'identifier à « tueurs brutaux ». Encore une action qui tente de faire du buzz pour pas grand chose, il aurait en effet mieux valu se réveiller avant la sortie du jeu, voire même du premier opus... Elle trouvera en tout cas une oreille attentive du côté d'UNICO National, qui voulait faire interdire le jeu car il représentait une image dévalorisante des italo-américains.
par BracADM Commenter
Partager

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.