ZeDen.net

 
 
Voilà quelques temps que notre blog de la rédaction n'avait été mis à jour. Ethern1ty a profité du vote de la loi Hadopi à l'Assemblée Nationale pour revenir en détails sur ce texte liberticide porté par nos ministres.

La France devient donc le premier pays à permettre la suspension de l'abonnement internet d'un citoyen, face à des téléchargements jugés illégaux. Les principes fondamentaux de la patrie des Droits de l'Homme semblent ici sacrifiés sur l'autel du lobbying.

Bonne Lecture.
par Ethern1ty 8 commentaires, dernier par Ethern1ty
Partager

Commentaires

Seventhwave

Râleur
Nb msg : 873
(#1) 05 avril 2009 à 18h10
Il suffit que Christine Albanel ouvre son claque merde pour être la risée de tout le gouvernement.
Les FPS, c'est de la merde.
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2488
(#2) 05 avril 2009 à 18h40
Ça doit quand même être sacrément délicat de faire des lois sur des sujets que l'on ne maîtrise qu'avec approximation.
No comment !
Ethern1ty

Archiviste blogueur
Nb msg : 35
(#3) 06 avril 2009 à 01h13
Les FAI joueront jamais le jeu... le manque à gagner est trop important!!!
BUG

System Failed
Nb msg : 206
(#4) 06 avril 2009 à 09h06
Les FAI n'auront pas le choix... mais de toute facon la repression sera approximative, et les plus malins passeront au travers. Je rejoins utr_dragon sur le sujet, ils ne savent pas où ils vont.
Ceux qui savent ne parlent pas. Ceux qui parlent ne savent pas. Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles.
Ethern1ty

Archiviste blogueur
Nb msg : 35
(#5) 06 avril 2009 à 12h30
Le problème est que :

1/ L'utilisateur qui a ça connexion bloqué par l'HADOPI il n'ai plus obligé de payé l'abonnement ( amendement accepté )
donc si on a 1000 suspension /jour : 365000 compte par an.
Admettons maintenant qu'ils aient pris un abonnement à 30 euros/ mois ( prix actuel moyen d'un abonnement ):
365000 * 30*12 = 4380360 euros. D'où 4 millions d'euros par an de manque à gagner...
Ajouté au 70 millions d'euros environ de mise en service du système technique pour Hadopi, ça risque de leur faire mal.... Qui va payer?

2/ La loi doit passé au niveau du conseil constitutionnel ( demandé par le ps apparemment )

3/ Recours européen. Les lois européennes prévaut sur les lois du pays. Donc a mon avis si hadopi et mise en place, on risque de voir beaucoup de recours au niveaux européens. d'ici qu'internet soit officialisé comme droit européen, hadopi sera inapplicable.
[Édité par utr_dragon le 06/04/2009 à 12h58.]
Adhé

Ex-Rédacteur Hardware
Nb msg : 152
(#6) 06 avril 2009 à 13h29
1) Seulement la partie dédié à internet. Les fournisseurs devront maintenant clairement indiquer quelle part du cout de l'abonnement est a impacté a chaque service.
3) C'est pas encore sur que le paquet télécom impose la connexion internet comme un droit fondamental. Et quand bien même ce serait voté, le gvt faira remarqué que les offres public (parc, macdo, cybercafé,...) sont toujours accessible.

Au fait, pour le blog, voici une autre vidéo qui n'a pas encore été censuré retiré.
[Édité par Adhé le 06/04/2009 à 13h40.]
Il vit. Et il cru. Moi, pas.
Jb_yoz

Nouveau
Nb msg : 1
(#7) 06 avril 2009 à 13h42
Sur les deux premiers points, je suis d'accord, juste que ca reste a la discretion dHadopi de couper ou pas l'abonnement.

sur le troisième
3/ Recours européen. Les lois européennes prévaut sur les lois du pays. Donc a mon avis si hadopi et mise en place, on risque de voir beaucoup de recours au niveaux européens. d'ici qu'internet soit officialisé comme droit européen, hadopi sera inapplicable.

Même si l'accès a internet est considéré comme une liberté fondamentale (ce qui n'est pas encore fait, au vu du lobbying intensif de la France), si la loi française est voté avant la loi européenne, la France a 2 ou trois ans pour adapter sa législation. Si elle ne le fait pas, elle paiera des amandes (enfin par "elle" en fait c'est plutôt "nous" contribuable...).
Par contre si la loi française est votée après la loi européenne, en effet, elle n'est pas censé pouvoir passer. Mais bon, a priori, on n'en est pas là.

Y a plus qu'a attendre que le miracle vienne du conseil constitutionnel, si l'opposition arrive a le saisir.

Cette loi est mauvaise et dangereuse, car elle est bourrée d'inégalités (par exemple quelqu'un qui a un dégroupage total pourra a priori ne pas voire sa ligne suspendue tant que la technique ne permet pas au FAI de séparer les flux du net, de la télé et du téléphone, ce qui ne sera pas le cas pour quelqu'un qui n'a pas de dégroupage). Cette loi est dangereuse, car la présomption de culpabilité prévaut sur la présomption d'innocence (le seul moyen auquel ils ont pensé si on veut se dédouaner totalement est d'installer un mouchard a priori payant (sic!), de plus ce mouchard remet en question le logiciel libre, tournera il sous linux ?).
Elle est déjà depassée, car les outils permettant de télécharger anonymement ou/et de manière crypté existent déjà, il ne leur manque plus qu'un coup de pouce pour que les gens les utilisent, Hadopi sera surement ce coup de pouce.
Étant dépassée, autant s'intéresser à son cout. Oui elle sera couteuse, pour l'état (donc nos impôts) et pour les FAI (forte chance pour que le surcout soit transferé d'une manière ou d'une autre sur le client, c'est à dire nous), on parle d'environ 70 millions comme cout pour les FAI. De plus si la France ne s'aligne pas sur l'Europe sur ce sujet et décide de continuer a faire cavalier seul, il faudra rajouter les amandes a payer à l'Europe.
Elle ne rapporteras pas (ou très peu) d'argent en plus aux artistes. Artistes au sens large et pas seulement les quelques disques d'or a qui on donne la parole sur le sujet.
Elle ne remplace pas l'ancienne législation (dite DADVSI) qui prévoit toujours 3 ans d'emprisonnement et quelque centaine de milliers d'euros d'amande.
Enfin tous les pays qui réfléchissaient a appliquer le même genre de riposte graduée ont fait marche arrière pour différentes raisons (je pense notamment à la Nouvelle Zélande, l'Allemagne et l'Angleterre). La France reste le seul pays à s'obstiner dans une loi uniquement répressive, ce doit être ce que l'on appelle l'exception culturelle française...

La loi a été voté à la va vite par 16 députes (sur 577 (sic!)) sur ordre du gouvernement qui a avancé le vote a un moment ou il n'y avait presque personne...

Beaucoup de choses qui font réfléchir quand au bien fondé de cette loi.
[Édité par utr_dragon le 06/04/2009 à 21h19.]
Ethern1ty

Archiviste blogueur
Nb msg : 35
(#8) 08 avril 2009 à 00h16
Merci pour ton avis éclairé .

Pour toi si tu veux l'avis "d'un grand", je t'invite à lire ( regarder ) cette article [Liens ICI]
[Édité par Ethern1ty le 08/04/2009 à 00h17.]
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.