ZeDen.net

 
 
Après un mois passé en compagnie de cette souris, il est maintenant temps d'en tirer des enseignements. Et je dois avouer que ceux-ci sont plus que concluants.

Ressenti

Si il fallait résumer sommairement cette Roccat Nyth, je pourrais dire « quasi-complète ». En effet, elle est confortable, en grande partie grâce à son revêtement des plus agréable et à son adaptabilité en largeur. Avoir la possibilité de pouvoir choisir la largeur de sa souris en fonction de sa main est loin d'être négligeable, même si pour l'instant, il n'existe que 2 types d'extensions. Après, côté technique, la modularité du nombre de boutons, son logiciel d'optimisation et customisation ou encore ses capacités techniques ne ternissent pas l'impression générale d'un produit soigné et performant. Pour continuer sur cet aspect ergonomie, le principe des boutons modulaires sur le côté gauche de la souris permet d'en accentuer l'effet, il est plaisant de pouvoir choisir le nombre de boutons et le positionnement de ceux-ci, voire carrément les éliminer pour se retrouver avec une surface quasi plane. Mais Roccat ne s'est pas arrêté la pour ce système, en ouvrant un portail de modèles achetables sur le net, avec impression 3D pour une personnalisation encore plus poussée.


La Roccat Nyth, version« slim » et « fat »

Je vais rentrer plus en détail sur les points énoncés juste avant, et ainsi étayer mon impression. La Nyth a su me conquérir dès le premier contact, cette surface plastique renvoie une sensation de douceur, presque comme de la peau. Ce n'est pas le plastique dur, « glissant » et froid des revêtements de souris que l'on rencontre majoritairement. De plus, le fait d'avoir fait que cette surface recouvre la totalité du dessus de la souris, sans aucun raccord, rajoute à cette sensation de confort. Toutes les prises en main ou « grip », au nombre de 3 (illustration en vidéo ci-dessous) sont possibles sur cette Roccat, selon votre affinité. De même, les 2 extensions en largeur, fournies dans le contenu, permettront d'adapter la souris à la morphologie de main des différents utilisateurs ; grosse main ou petite main, la Nyth s'adaptera. Avec cette option, Roccat se donne la chance de combler tout un à chacun, sauf peut être les gauchers.



Impression technique

La boutique d'impression 3D pour la Roccat Nyth
Concernant la personnalisation des touches, le système de changement des boutons du côté gauche de la Nyth, est plutôt bienvenu. C'est toujours intéressant de pouvoir avoir le nombre de boutons que l'on souhaite pour sa souris, ici on pourra pousser le vice jusqu'à changer le nombre, l'emplacement et la forme des boutons grâce au site dédié. Ensuite, pour les plus « courageux », la Nyth pourra avoir sa configuration physique pour chaque jeu, pour cela il faudra quand même effectuer la gymnastique d'interchanger ses boutons à chaque fois.

Quant à moi, j'ai cédé à la tentation avec l'achat de la plaquette personnalisable avec un texte (avec limitation du nombre de lettres), qui prend la place des 8 boutons inférieurs. Le prix annoncé sur le site d'impression 3D Roccat ne prend pas compte de la livraison, qui s'effectue depuis les États-Unis, ce qui amène le prix de départ de cette option de 12 euros à 21 euros ; mais comme dirait un compère de la team Zeden « la classe n'a pas de prix ». Pour Information, le délai de livraison depuis les USA via le transporteur UPS s'effectue en une dizaine de jours, le tout dans un emballage tout à fait sûr. Pour ma configuration, j'ai choisi de ne conserver que la rangée du haut avec les 4 boutons, la plaquette avec mon pseudo occupant le reste des 8 boutons simples, tout ceci pour jouer à Diablo 3 et obtenir les 4 sorts dévolus aux raccourcis clavier habituels. Je vous laisse juge du résultat avec les photos qui suivent, mais concernant son ergonomie, j'en suis plus que satisfait.


La plaque de côté avec votre texte dessus

Pour le logiciel Roccat Swarm, je ne m'étendrais pas plus sur le sujet, si ce n'est pour donner un sentiment général, car le descriptif de la section Installation et logiciel est déjà bien fourni. C'est un logiciel complet, avec une interface assez parlante, et un niveau de paramétrage très avancé. Il nécessitera un court temps d'adaptation, juste pour parcourir toutes les options et régler votre ou vos configurations aux « petits oignons ».

Techniquement parlant, je n'ai pas trouvé de défauts à cette Roccat Nyth, réactivité, précision, décrochage (même si n'aillant pas de cales, je n'ai pu précisément mesurer la hauteur) et toutes les technologies que peut embarquer cette souris sont au rendez-vous. Mais tout cet étalage de technologie n'est parlant qu'en situation, souris à la main, pointeur sur l'adversaire lors d'une session FPS (Battlefield 4 - Farcry 4), ou encore en déplacement lors d'un RTS / Hack and Slash (Starcraft II - Diablo 3). Et il faut dire qu'elle assure dans n'importe quelle situation, une souris gamer haut de gamme, tout-terrain et modulable.

Page précédente Page précédente - Installation et logiciel Page suivante - Conclusion Page suivante
par Brenwald 4 commentaires, dernier par Brenwald
Partager

Commentaires

Shan

Correctrice
Nb msg : 101
(#1) 08 novembre 2015 à 23h00
J'ose à peine imaginer les ressources prises par cette souris, au niveau processeur et mémoire avec ce capteur. Après, je la trouve très chère, surtout si on doit se procurer des boutons supplémentaires, histoire de personnaliser un peu.
Brenwald

Testeur HW à l'ancienne
Nb msg : 84
(#2) 10 novembre 2015 à 08h16
Je n'ai pas de mesures précises en terme de ressources CPU et RAM, mais entre ma Razer Naga, et cette Roccat Nyth, en observant la différence en utilisation simple l'une après l'autre, je ne note pas de ressources plus hautes. Concernant son prix, il faut voir le bundle fournit de base, une mallette de transport/stockage de bonne qualité avec des jeux de boutons déjà en nombre important et une extension de largeur supplémentaire. Je vais le redire, outre l'aspect technique qui est au niveau des souris gamers d'autres "grandes" marques (capteur, DPI, etc...), il faut voir aussi que le revêtement ou l'on pose sa mimine est vraiment des plus agréables, j'ai rarement, peut être jamais vu une souris avec ce style de revêtement !
Après, comme c'est un ressenti, je ne peux pas non plus complètement m'extasier dessus, il à fallut que je prenne du recul un tant soit peu.....mais bref, perso, j'en suis "amoureux", et dès la prise en mani, j'ai su qu'elle allait remplacer ma souris principale. Niveau prix, si je ne l'avais pas eu entre les "doigts", j'aurais sans doute hésité, mais de l'avoir testé, j'ai été conquis. Voila, les goûts et les couleurs.........
"J'éponge....donc j'essuie"
Shan

Correctrice
Nb msg : 101
(#3) 11 novembre 2015 à 23h43
Ce nombre de boutons (côté pouce) doit être bienvenu pour des joueurs de MMORPG.

Il n'empêche que ces augmentations de sensibilité du capteur, c'est un peu la folie. Sauf évidemment si on veut jouer sur multi-écrans.
Brenwald

Testeur HW à l'ancienne
Nb msg : 84
(#4) 12 novembre 2015 à 07h54
Oui, la course au DPI est impressionnante et efficace en multi-écrans principalement. Sinon, oui quand tu mets le nombre maximum de boutons sur le côté gauche, c'est valable pour les MMORPG, donc l'idée de pouvoir réduire et d'adapter le nombre en fonction de ton style de jeu ou à ton style propre, c'est bien vu. Je suis dans ma période Hack and Slash sur PC, donc juste 4 boutons me suffisent, après, si je retourne aux MMORPG ou aux FPS, je ferais évoluer ce nombre.
"J'éponge....donc j'essuie"
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours 20 ans Zeden - Arctic

Actu du même sujet

Fiche technique :
  • Interface : USB 2.0
  • Technologie capteur : Laser
  • Résolution maximum : 12000 DPI
  • Changement de résolution : via logiciel Roccat Swarm
  • Boutons : jusqu'à 18 (modulaires)
  • Dimensions : 125 mm de longueur - 75 / 90 mm de largeur
  • Poids : de 120 à 126 g
  • Alimentation : USB
  • Couleur : grise (blanche en novembre 2015)