ZeDen.net

 
 

Protocole

Etudions les perfs de la GTX970
Le protocole de test sera composé de 3 outils de benchmarking synthétiques et de 3 FPS populaires, à savoir :

Benchmarks synthétiques :
  • 3DMark 11 (Direct X)
  • Fur Mark (OpenGL)
  • Unigine Heaven
Benchmark FPS :
  • Stalker Call of Pripyat
  • Metro Last Light Redux
  • Bioshock Infinite
Pour tous ces benchmarks, on fera 3 passes successives. On fera ensuite la moyenne des résultats obtenus.

On va rappeler à titre plutôt indicatif les résultats obtenus par d'autres cartes, suivant les benchmarks. Elles ne sont pas testées avec la même plateforme que la Gigabyte concernée par le test ici présent, mais cela donne tout de même une petite idée.

3Dmark 11

3Dmark 11
Ce logiciel de benchmark est archi connu pour les cartes graphiques. Pour ce test, on utilisera le mode « eXtreme ». Les résultats 3Dmark comportent une note principale, qui est composée d'une formule de calcul agrégeant plusieurs sous-notes, correspondant en fait à différents aspects du rendu d'un jeu : moteur graphique et moteur physique. Le CPU n'ayant que très peu d'impact sur le score global, il n'y a plus de test uniquement CPU comme dans les précédentes versions de cet outil de benchmarking, il est désormais intégré aux calculs physiques.



BenchmarkHD 5450GTX 970 @stockGTX 970 OC
3DMark 11 - mode ExtremeX123X5211X5588

On donne également pour référence les résultats obtenus sous ce benchmark par des GTX « x70 » de 2 générations inférieures, sur une plateforme AMD performante. On est donc en présence d'une GTX 670 OC signée Gigabyte et d'une GTX 570 MSI.

BenchmarkGTX 670 OCGTX 570 OC
3DMark 11 - mode ExtremeX2808X828

Analyse : la GTX 970 se comporte très bien sous ce benchmark exigeant. L'impact de l'OC peut paraitre mince, mais il faut savoir qu'il faut beaucoup de puissance de calcul en plus pour augmenter le score de quelques points dans le mode Extreme, qui porte bien son nom. Si on compare aux autre GTX, la différence est flagrante. Par rapport à une GTX 670 OC, le résultat est quasiment doublé, et par rapport à la GTX 570, le score est multiplié par presque 7 !

Pour finir sur 3D Mark, le résultat obtenu par la carte HD450 est intéressant, malgré sa très faible valeur. En effet, cette carte plutôt orientée bureautique, donc avec des performances 3D proches de 0, ne dépasse pas les 123 points. Cela équivaut à un défilement d'images fixe toutes les 3 secondes, et surtout cela démontre, s'il était nécessaire, que le gros Core i7 4790K de 4 GHz tout seul ne sert à rien dans un benchmark comme celui-ci, et dans bien des jeux.

Unigine Heaven

Unigine Heaven
Cet outil fourni par la société Unigine porte le nom de Heaven Benchmark, ce qui signifie le « Test du Paradis ». Avec sa version 4.0, ce logiciel est un test intensif pour le GPU, qui martèle nos pauvres cartes graphiques. Ce puissant outil peut être utilisé efficacement pour déterminer la stabilité d'un GPU dans des conditions extrêmes, ainsi que pour vérifier la capacité de refroidissement du système graphique. Il fournit des résultats tout à fait impartiaux et génère des charges de travail de rendu d'un véritable jeu sur toutes les plateformes, que ce soit sous Windows, Linux ou Mac OS X, c'est donc un outil de choix. Les scores présentés ci-dessous sont en mode « Basic ».



BenchmarkGTX 970 HIS HD7950ATI 4870Club3D GTX560 Ti OC
FPS220682970
Score5558406912343610

Ce benchmark est toujours intéressant car plus proche d'un jeu réel que 3Dmark. La 970 fait un carton par rapport aux cartes plus anciennes, et cela est bien visible dans le nombre de FPS. Le score global lui, est certes plus élevé, mais dans une moindre une mesure, c'est la raison pour laquelle il vaut mieux vérifier ces 2 paramètres.

Fur Mark

Pour un GPU, Fourrure = Torture
Ce petit logiciel basé sur OpenGL donne des sueurs froides aux GPU. Il vise à reproduire de la fourrure en 3D, ce qui est très consommateur en ressources de calcul. Utilisé dans sa version 1.8.2, on le fera tourner pendant 1 minute en 1920*1200. Les résultats sont donnés sous 2 formes : en nombre moyen d'images par secondes et dans l'équivalent Fur Mark, qui est à l'instar de 3Dmark un nombre de points. On donnera les résultats obtenus également par une HD 7950, une antique ATI 4870, ainsi que par une GTX 560 Ti, uniquement membre de la famille du caméléon pour ce test.



BenchmarkGTX 970HIS HD7950ATI 4870GTX560 Ti OC
FPS125682970
Fur Mark7436406912343610

Bien évidemment, la GTX 970 explose tout dans ce bench, avec un score quasi double par rapport à une HD 7950, de 125 FPS contre 68. La 4870 a fait son temps et peu etre rangée dans un placard sans regret : les amateurs de jeux à base de moteurs id Tech seront à la fête avec une Gaming G1 !

Essayons maintenant de vérifier si les différences de scores obtenues dans les jeux sont aussi tranchées que dans les tests synthétiques.

Stalker Call of Pripyat

L'outil de benchmark Stalker et le rendu des résultats
Le jeu S.T.A.L.K.E.R. : Call of Pripyat et son moteur propriétaire X-Ray Engine ont pendant longtemps mis les machines à rude épreuve. Il est à noter que l'outil de benchmark est un stand alone, il permet donc de mesurer les performances d'une configuration matérielle sans posséder le jeu, ce qui est très appréciable. Le tableau suivant montre les résultats en termes de nombre moyen d'images par secondes :



BenchmarkGTX 970HIS HD 7950ATI 4870GTX560 Ti OC
Day2311666389
Night23217474108
Rain27020282118
Sunshaft1801634675

On voit que toutes les cartes s'en sortent bien, quelques soient les scènes, même si évidemment la GTX 970 s'en sort bien mieux. Le moteur vieillissant de Stalker n’effraie donc aucune génération de GPU, surtout pas un récent, qui se permet en 1920*1200 d'afficher près de 200 FPS en moyenne dans certaines conditions. A noter que l'activation du rendu de lumière DirectX11, réputé pour être hyper consommateur de ressource dans ce jeu, fait chuter les valeurs de seulement 5 FPS pour la 970, alors qu'avec les cartes style HD 7950 on était de l'ordre de 50 FPS de différence. Et pour le fun, la GTX 970 offre un pic de performance sur le test Night qui culmine à plus de 500 FPS !

Metro Last Light Redux

Dans le métro, c'est la guerre !
On utilise l'outil de benchmark bien pratique qui est intégré au jeu Metro : Last Light, sous forme d'un exécutable à lancer. Il dispose d'une interface graphique qui permet de configurer la scène et les paramètres à utiliser. Dans notre cas, c'est la « Scene 1  » qui sera utilisée, dans le mode Full HD par défaut. Le tableau suivant montre les résultats en termes de nombre moyen d'images par seconde obtenu :




Réglages970 @ stock970 OC
Min13,3216,28
Max264,27293,31
Moyenne82,0085,37

Le moteur 4A Engine est à la fête, avec plus de 80 FPS dans des conditions difficiles de résolution et de niveau de qualité. L'OC ne gagne pas tant que ça sur ce bench, mais les performances offertes de bases sont déjà excellentes.

Bioshock Infinite

Test graphique de Bioshock
BioShock : Infinite est le nouvel opus de la série BioShock, mais cette fois-ci, le jeu se déroule dans les nuages ; un peu l'opposé du numéro 2 qui lui, se passait sous l'eau. Graphiquement, ce jeu est magnifique et se classe parmi les jeux avec des graphismes de qualité comme Crysis ou Far Cry. Le jeu possède également un système de bench intégré assez intéressant. Cela nous permet de faire des tests sans lancer le jeu et ses tests sont faits sur un même circuit, garantissant la reproductibilité. La seule chose qui change, c'est les réglages. Ce test propose en tout 8 tests avec 8 qualités graphiques différentes, et on va s’intéresser au plus élevé d'entre tous, le mode DX11 Ultra, en 1920 * 1080.




Réglages970 @ stock970 OC
Min8,0112,28
Max233,38251,10
Moyenne113,89124,27

Avec plus 110 FPS de moyenne en « Ultra DX11 », ce jeu sera un régal. On peut en effet avoir LA claque graphique sans avoir de claque au framerate. L'overclocking apporte encore 20 FPS de plus dans ce réglage pourtant gourmand en ressource. Pour rappel, Bioshock utilise l'Unreal Engine 3, avec des optimisations qui ont l'air d’être performantes sur les nvidia.

Page Précédente Page précédente - Utilitaire OC Guru et overcloking Page suivante - Page suivante
par Xpierrot 2 commentaires, dernier par Xpierrot
Partager

Commentaires

JBs

Rédacteur Hardware
Nb msg : 280
(#1) 30 janvier 2015 à 08h37
Je l'a veux Mais je l'aurais pas pour le moment.
i7 11700K | Carte mère Asus Prime Z590-A | 32 Go DDR4 3330 MHz Crucial | Cartes graphiques : RTX 3080 Ti
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1500
(#2) 30 janvier 2015 à 08h43
Moi aussi je la veux, et pareil, pas le budget...
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

    Chipset graphique
  • Référence constructeur : N970G1 GAMING 4GD
  • Marque du chipset : NVIDIA
  • Puce graphique : GeForce GTX 970
  • Nom de code de la puce : Maxwell
  • Fréquence de base : 1178 MHz
  • NVIDIA GPU Boost 2.0 Technology : Oui
  • Fréquence avec Boost : 1329 MHz
  • Interface : PCI-Express 16x
  • Version PCI-Express prise en charge : 3.0
  • Connecteur(s) d'alimentation PCI-Express : 1 x 6 et 1 x 8 broches
  • Dimensions de la carte : 312 x 129 x 43
  • Puissance alimentation recommandée constructeur : 550 Watts
    Mémoire
  • Quantité mémoire : 4096 Mo
  • Type : G-DDR5
  • Fréquence : 7000 MHz
  • Largeur de bus : 256 bits
    Entrées/sorties
  • Nombre de prises DVI : 2
  • Type de DVI : 1 DVI-I et 1 DVI-D
  • Compatible Dual-Link : Oui, une
  • Nombre de prises HDMI : 1
  • DisplayPort : 3
  • Nombre maximal d'écrans : 4 écrans
    Technologies
  • DirectX : 12
  • OpenGL : 4.4
  • Refroidissement silencieux (passif) : Non
  • Système de refroidissement : Gigabyte WINDFORCE 3X
  • Type de refroidissement : Ventilateur sur 2 slots
  • SLI : Oui
  • 3-Way SLI : Oui
  • PhysX : Oui

Prix : 372,89 € chez materiel.net