ZeDen.net

 
 
Vu la faible taille et la légèreté du SSD, il n'y a pas de surprise à recevoir une toute petite boite estampillée Crucial. Mis à part le bleu un peu plus foncé, l'emballage de ce SSD est rigoureusement identique à celui du M500. L'avant montre une photo du M550 sur fond en nuances de bleu et l'arrière présente quant à lui quelques spécifications techniques, mais de manière peu claire, il vaut mieux consulter le site internet pour en savoir plus.


L'emballage du Crucial M550 de face, de dos et ouvert

Le bundle accompagnant ce SSD est simpliste, comme on peut le voir dans la liste ci-dessous :
  • le SSD proprement dit, protégé dans une pochette antistatique ;
  • le manuel d'installation du SSD ;
  • un adaptateur 7 mm vers 9,5 mm (non présent sur la photographie).
L'adaptateur, appelé aussi « spacer », permet d'utiliser le SSD de 7 mm dans un emplacement habituellement prévu pour un 9,5 mm, ce qui est l'épaisseur standard.
On peut maintenant regarder le M550 d'un peu plus près :


Une fois l'emballage ouvert, on trouve le petit SSD M550


Si le dessus du Crucial ne nous apprend rien, le dos est plus intéressant. En effet, l'étiquette présente 3 informations importantes :
  • Le modèle et la capacité du SSD, qui confirme bien ce qu'il y a sur l'emballage.
  • La tension et l'intensité de fonctionnement : 1,7 A sous 5 V, ce qui représente une consommation de 8,5 W. Ici, pas d'évolutions notables par rapport au M500.
  • La version du firmware : MU01. Crucial met régulièrement à disposition sur son site des mises à jour, il sera donc de bon ton de les appliquer. L’expérience des précédents SSD de la marque testés dans nos colonnes montre que cela est utile et facile.
Techniquement, le Crucial M500 est équipé d'un contrôleur Marvell, qui évolue par rapport au M500, passant du 88SS9187 au 88SS9189. Une puce qui gère évidemment le TRIM, le NCQ ou encore le chiffrement AES 256-bits, conformément aux standards actuels. Crucial va même plus loin dans ce domaine, puisque son contrôleur supporte les spécifications TCG Opal 2.0 et IEEE-1667, ce qui lui assure une compatibilité avec la technologie de chiffrement eDrive de Microsoft. Ce que faisait par ailleurs déjà le M500.

Le process 20 mm de Micron
La mémoire, quant à elle, est composée de puces de flash gravée en 20 nm, la finesse de gravure du moment, au lieu de 25 nm sur le M4. Cette mémoire flash est produite par la société IMFT, une joint-venture crée par Micron, la maison mère de Crucial, et par le géant Intel. La diminution de la finesse a pour principal objectif de faire baisser les prix, mais comme toute médaille a son revers, elle a pour effet négatif de faire diminuer le nombre d'écritures possibles par cellule, et donc la durée de vie globale du SSD.

Le M550 modèle 512 Go est proposé à un prix plus élevé que ne l'était le M500 qui proposait un prix de 0,75 centimes d'euro le Go. Et pour nous rassurer sur la fiabilité de son produit, Crucial annonce qu'on peut écrire dessus 40 Go dessus, tous les jours, pendant 5 ans, ce qui est énorme. Même si cela est invérifiable en pratique, un simple calcul montre que 32 Go de capacité est destiné à l'overprovisionning, ce qui prouve que le constructeur a pris une marge de sécurité confortable.

Une sonde de température est également embarquée, avec une sorte de mécanisme de thermorégulation. Si la limite de 65 °C est dépassée, le M550 réduit ses performances, pour revenir sous les 55 °C. A part dans un portable pas ventilé, ce genre de situation ne se produit quasiment jamais, mais ce mécanisme est justement prévu pour rendre le M550 le plus robuste possible, même dans des environnements hostiles.

Il est temps de passer maintenant à la mise en place, dans notre configuration de test.

Page précédente Page précédente - Introduction Page suivante - Configuration de test Page suivante
par utr_dragon Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Fiche technique

Le M550 affiche des caractéristiques techniques intéressantes :
  • Référence constructeur : CT512M550SSD1
  • Capacité : 512 Go (modèles de 128 Go, 256 Go et 1 To également disponibles)
  • Type de mémoire : MLC (Multi-Level Cell) 20 nm
  • Contrôleur Flash : Marvell 88SS9189
  • Cache : 512 Mo DDR3
  • Dimensions : 100 x 70 x 7 mm
  • Poids : 70 g
  • Interface : SATA 3 — 6 Gbps
  • Lectures séquentielles : 550 Mo/s
  • Écritures séquentielles : 500 Mo/s
  • Lectures 4 Ko accès aléatoires : 95 000 IOPS
  • Écritures 4 Ko accès aléatoires : 85 000 IOPS
  • MTBF : 1,5 millions d’heures
  • Endurance : Nombre total d’octets écrits (TBW) : 72 To, égale à 40 Go par jour pendant 5 ans
  • Compatible : SED (Self Encryption Drive)
  • Garantie : 3 ans

  • Prix : 287,99 € chez notre partenaire materiel.net ou 263,99€ chez Amazon