ZeDen.net

 
 
Chut ! C'est le stand Be Quiet !
Après avoir présenté le salon IT partners, ainsi que ceux des 3 principaux fabricants de cartes mères et cartes graphiques (Gigabyte, Asus, MSI), nous allons aujourd'hui nous arrêter sur le stand de Be Quiet !. La marque allemande d'alimentations et de système de refroidissement en air cooling tenait un petit stand sympathique dans le petit bâtiment du salon.

Découvrons cela dans la suite de l'article.


Les produits étaient présentés de manière très sobre et très professionnelle, à l'image de la « Deutsch qualität » que le constructeur n'hésite pas à mettre en avant. La grande majorité du catalogue était présenté en 2 zones : une consacrée aux alimentations, et une autre aux ventirads et aux accessoires.

La gamme des alimentations
Nous avons débuté notre tour du stand par les blocs d'alim. On a ainsi pu découvrir les 3 gammes principales qui nous intéressent, nous les gamers :
  • Dark Power 10
  • Straight Power
  • Pure Power
D'autres séries existent également, plutôt à destination des intégrateurs ou des boitiers mini ITX, mais on ne s'est pas attardé.

Évidemment, le vaisseau amiral sombre dénommé Dark Power 10 nous a fait immédiatement de l’œil. Son principal atout est dénommé OCK, pour « OverClocking Key ». Derrière ce nom ce cache en effet la feature qui va permettre de mettre d'accord une bonne fois pour toute les partisans du multirail 12 V ainsi que les tenant du monorail 12V. En effet, cette DP 10 permet de faire les 2 ! Et l'OCK est le petit accessoire qui permet de basculer d'un mode à l'autre. Tout simplement génial ! Ce bloc est disponible dans de nombreuses puissances, allant de 550 à 1200 W. Elles sont toutes certifiées 80+ Gold, tandis que le modèle 850 W est quant à lui 80 + Platinum, gage d'un excellent rendement. Bien évidemment, l'alimentation est modulaire et le refroidissement est assurée par un ventilateur de la marque. Un autre point de détail, c'est que ce bloc dispose de connecteurs pour ventilateurs 3 points, afin de centraliser le branchement.


Le haut de gamme et son OCK

Le constructeur est tellement certain de la qualité de ce bloc qu'il est garanti 5 ans, dont un an sur site, ce qui est très rare pour des produits de ce type.

Ensuite, plus accessible en terme de tarif, on trouve les Straigth Power E9, qui existent en modulaire (3 références) et en non modulaire (5 références). Là encore, la garantie est de 5 ans avec déplacement sur site la première année ! La ventilation est également assurée par un ventilateur SilentWings de 135 mm. Un exemplaire va bientôt arriver à la rédaction, ce sera l'occasion de juger sur pièce.

Enfin, les Pure Power L8 sont positionnées sur l'entrée de gamme. La ventilation est assurée par un 120 mm de la marque, la certification est limitée au 80+ Bronze, classique sur ce segment, mais cela n’empêche pas des proposer du câblage modulaire et d'être multi-GPU. Une version L7, à câblage fixe existe également dans 6 niveaux de puissance, jusqu'à 700 W.

Ventirad et rhéobus
Nous avons poursuivi notre visite avec les produits destinés au refroidissement des CPU. Nous avons pu ainsi découvrir un produit déjà sorti il y a quelques temps, le Dark Rock 2, un ventirad double tour, ressemblant assez fortement au NH-D14 de Noctua auquel on est bien habitué. Sauf qu'ici, le design est bien plus classieux. Tout de noir vêtu, ce Dark Rock est également surmonté d'une plaque d'aluminium noir et dispose de petits capuchons assortis sur les heat pipe, ce qui témoigne d'une finition exemplaire. Les caloducs ne sont nickelés qu'en surface, ils sont bel et bien en cuivre. Le TDP supporté par ce monstre est de 220 W, tandis qu'une version monotour était également présentée, avec un TDP supporté de 180 W. Comme sur les alimentations, ce sont des ventilateurs SilentWings qui sont utilisés dans les 2 cas.

Également visible dans la vitrine, le Shadow Rock, modèle moyen de gamme, montrait sa disposition de type Top Flow. Ici aussi les caloducs sont en cuivre plaqués nickel. Le ventilateur intégré est un 120 mm de la marque, mais pas un SilentWings.

Mais le constructeur tenait à montrer ses nouveaux produits, notamment une pâte thermique La pâte, dénommée DC1, dispose d'une bonne conductivité thermique de 7,5 W/m-K (watt par mètre-kelvin), grâce à sa composition à base micro-particules d'oxyde métallique et de zinc. Le packaging inclus une spatule pour l'appliquer, comme on avait pu le voir sur d'autres, comme l'Antec Formula 7. Le tube ne contient que 3 grammes de DC1 : ça parait peu, mais en fait c'est suffisant pour environ 9 montages de CPU !

Pour finir, la marque faisait découvrir une nouvelle série de produit : des rhéobus. Encore à l'état de prototype non finalisés, les FC1 et FC2 avaient déjà fière allure, avec leur finition en alu brossé. Le premier ne dispose que de boutons, tandis que le 2e intègre un écran LCD. C'est assez classique, mais on attend d'eux une réalisation exemplaire et une solidité à tout épreuve. Un FC3, plus elevé en gamme, est également prévu mais n'était pas visible sur le stand. Il aura plus de fonctionnalités, et rentrera dans une baie 5 pouce 1/4.

ll est temps de quitter le stand du constructeur, et d'attendre le prochain article car la visite n'est pas terminée !
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !