ZeDen.net

 
 

Prise en main et ergonomie

Les différents types de prise en main
La prise en main se fait naturellement lors d'une utilisation en palm grip. La main et les doigts tombent naturellement sur la souris. La position est à la longue assez agréable et naturelle. Bien que très sobre, le design de la souris est de son côté réussi. Le choix des matériaux utilisés avec un plastique mat, ainsi que les perforations Rib cage n'y sont pas étrangers. On peut aussi souligner que le bouton de changement de DPI n'est pas directement accessible et c'est tant mieux. En jeu, il est impossible de l'activer par mégarde.

Poids

Le passage sur la balance nous confirme le poids de 67 g annoncés par le constructeur. Ce poids s'entend bien entendu sans câble. Cela la classe bien évidemment dans la catégorie des souris ultra légère, comme attendu.

SourisPoids (g)
Dream Machines DM1 FPS83
Roccat Kain 200 Aimo105
Glorious Model O-59
Mad Catz RAT 4+90
Redragon Leviathan115 / 140
RAT 8145 / 175
Roccat Kone Aimo130
Cooler Master MM71159
RAT 6+115 / 135
RAT 8145 / 175
DiamondBack89
Cougar 700M110 / 128
Cougar 200M110
Zowie ZA 1286
Ozone Argon Ocelote125
Logitech G402104
CM Storm Reaper150
Mountain Makalu 6767

Capteur et performances

Avec son capteur d'une résolution maximale de 19000 DPI et un taux de rafraîchissement de 1000 Hz, la Makalu 67 s'adaptera à tous les usages et toutes les configurations. Que ce soit en jeu ou en bureautique, la précision du capteur ne nous fera jamais défaut. La sensibilité DPI peut être ajustée à la volée selon 5 paliers, grâce au bouton situé au-dessous de la molette.

Éclairage RGB

L'éclairage RGB
Comparée à ce que certaines souris concurrentes peuvent proposer, la Mountain reste relativement sobre et discrète. En effet, il n'y a qu'une zone lumineuse autour de la molette dotée d'un éclairage, et elle a juste la forme d'un fin ovale. A l'aide du logiciel Base Camp, il est possible de programmer plusieurs effets qui vont de la vague à la couleur fixe en passant par des clignotements. A signaler tout de même qu'une fois la main sur la souris, cet éclairage devient presque invisible.

Boutons et molette

Les crans de la molette sont légers et peu marqués. Le revêtement de cette molette est en caoutchouc avec des sculptures discrètes qui empêchent bien les doigts de glisser. Les boutons sont quant à eux de la même matière que le corps de la souris : en plastique mat qui offre une surface douce sans être pour autant glissante. La Makalu 67 FPS utilise des switchs Omron mécaniques, garantis jusqu'à 50 millions de « clics ». En utilisation, le clic est marqué et au son plutôt grave, qui inspire confiance quant à la solidité du switch.

Logiciel

BaseCamp s'est révélé assez plaisait à utiliser. L'interface du driver unifié de la marque est claire et intuitive, bien organisée. On peut saluer l'effort fait pour le multilingue, toutes les marques ne le font pas, malheureusement.

Il est temps de conclure.
Page précédente Page précédente - Logiciel BaseCamp Page suivante - Conclusion Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Fiche technique :
  • Capteur : Pixart PMW-3370
  • Max DPI : 19000
  • LOD : 1-2 mm
  • Vitesse de Tracking : 50 g
  • Boutons : 6
  • Couleurs : Gunmetal Black
  • Type de grip : Claw / Palm
  • Processeur : Cortex M0
  • Polling : 1000 Hz max
  • Interface : USB 2
  • Câble : 1,8 m
  • Dimensions : 126 x 70 x 43 mm
  • Poids : 67 g (sans le câble)
  • Matériau : ABS
  • Garantie : 2 ans