ZeDen.net

 
 
La première chose que l'on remarque, c'est que la Malaku est quasiment intégralement perforée. L’objectif est compréhensible : réduire la quantité de plastique utilisée pour obtenir le poids le plus faible possible  –  67 grammes. On finit d'ailleurs par pouvoir voir un peu le circuit imprimé à l'intérieur de cette souris, et ce n'est pas pour rien que le constructeur utilise le terme « rib cage », qui se traduit par « cage thoracique ». Comme on verrait les organes à travers les côtes, on voit ici les entrailles de la souris.

Prise en main

La forme générale de la souris est assez classique. Elle offre une prise en main palm grip / claw grip, rendue possible par les dimensions assez « « habituelles » de la souris, avec un peu plus d'une douzaine de centimètres de long.

Dessus

Le dessus et la rib cage
La partie supérieure est intéressante. En effet, comme la partie où se place la paume est entièrement perforée, il n'y a pas de place pour le logo de la marque ou pour des LEDS. Le constructeur a donc fait le choix de tout regrouper au niveau de la molette. Juste sous celle-ci, on a 4 points lumineux, qui servent à indiquer le palier de DPI choisi. Et encore en dessous, on a le bouton dédié au passage de palier. Quant aux LEDS ARGB, elles forment un long ovale autour de cet ensemble. On les verra à l’œuvre un peu plus loin dans l'article.

Côtés

Les côtés sortent eux aussi un peu de l'ordinaire. Sur de nombreuses souris, il y a des zones plus ou moins caoutchoutées qui servent de grip pour la prise en main. Le seul inconvénient, c'est que ces zones vieillissent mal, en général. Les caoutchoucs, sous l'effet de la transpiration et des frottements, s'usent, se décolorent, voire même se détachent. Ici, le constructeur a préféré travailler directement dans la masse de la souris, les grips sont donc des aspérités formées dans le plastique ABS qui compose le corps de la Makalu.


Les côtés

On y trouve 2 boutons sur la tranche gauche, et aucun sur la tranche droite, ce qui est souvent le cas sur les souris pour droitiers. Il n'y a pas d'inscription particulière dessus, leur texture est complètement lisse.

Dessous

Le dessous
Le dessous quant à lui compte aussi son lot de perforations, comme sur les autres faces. On remarque également les patins de glisse, au nombre de 2. Ils ont une forme de demi-cercle, ce qui n'est pas très courant, et ils sont entièrement blancs, comme ceux de rechange livrés dans le bundle, ce qui est encore plus rare sur une souris noire. Le nom de la souris est également rappelé, avec son numéro de série, et une mention qui rappelle que la Makalu a été conçue en Allemagne.

Comparatif de capteurs
Au centre, on trouve le capteur Pixart PMW-3370. Il s'agit d'un modèle haut de gamme, qui fait son apparition sur cette Makalu. La fiche technique est impressionnante, on parle de 19 000 DPI à 50G ! Après, est-ce vraiment utile en jeu ... c'est un autre débat. Le tableau ci-contre présente aussi les principales innovations du 3370 par rapport à ses prédécesseurs Pixart : taux d'erreur divisé par 2, LOD réduite de moitié, et consommation électrique divisée par plus de 10 !

Câble et connecteur

Câble vraiment flexible
Le câble de la Mountain mérite qu'on s'y attarde. En effet, c'est le câble le plus souple qu'on a jamais vu sur une souris. Il se comporte comme de la ficelle, son rayon de courbure est proche de 0. On a l'impression qu'il n'y a pas de conducteur en cuivre à l'intérieur tellement il est souple ! Le constructeur indique que c'est la « dernière étape avant de passer en wireless », et on le comprend.

Concernant le connecteur, il est plaqué or, comme souvent, même si cela ne sert à pas grand-chose dans les faits.

Installation

L'installation est des plus simples, la Makalu 67 étant une souris filaire, il suffira de brancher celle-ci via son port USB 2.0 (inutile de se séparer d'un port USB 3.0 sur sa machine, car il n'y aura aucun gain). La longueur du câble est amplement suffisante, avec 1,8 m.

Procédons maintenant à un aperçu du logiciel fourni par la marque afin de contrôler notre souris dans la page suivante.

Page précédente Page précédente - Page suivante - Logiciel BaseCamp Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Fiche technique :
  • Capteur : Pixart PMW-3370
  • Max DPI : 19000
  • LOD : 1-2 mm
  • Vitesse de Tracking : 50 g
  • Boutons : 6
  • Couleurs : Gunmetal Black
  • Type de grip : Claw / Palm
  • Processeur : Cortex M0
  • Polling : 1000 Hz max
  • Interface : USB 2
  • Câble : 1,8 m
  • Dimensions : 126 x 70 x 43 mm
  • Poids : 67 g (sans le câble)
  • Matériau : ABS
  • Garantie : 2 ans