ZeDen.net

 
 

Configuration de test

Le TORQUE nu
Nous jetons un coup d’œil à la notice et celle-ci ne nous annonce rien de bien extraordinaire sur le montage. Elle nous servira plutôt à la fin, lors du montage des panneaux latéraux en verre. Avant toute chose, on démonte la carcasse pour avoir un accès au plus simple et rapide aux différentes zones. Nous retirons donc les parties noires du boitier, à savoir la face avant, le dessus ainsi que les supports de vitres.

Nous commençons par les SSD avec 4 vis directement sur la plaque arrière du châssis ; le système est assez rudimentaire, pas de chariot ou de rack ni d’attache rapide et uniquement deux slots de disponibles. D’un autre côté, le boitier est surtout prévu pour son design et la plupart des cartes mères disposent de slots M.2… A-t-on besoin de plus d’emplacements pour HDD/SSD 3,5/2,5 ? Nous passons ensuite à l’installation de l’alimentation avec le même schéma, 4 vis et voilà. L’installation complète n’est possible que dans un sens, ventilateur vers le bas. L’alimentation prend très bien sa place sur les caoutchoucs anti vibrations et bénéficie d’une légère zone ouverte sur le dessous.


Le SSD et l'alimentation

Viens ensuite, l’installation de la carte mère. Sans oublier de mettre le panneau In/Out à l’arr… ah bah non, rien n’a été prévu pour ça… en effet, nous avons l’habitude de fixer ce fameux panneau directement dans le boitier pour ensuite venir glisser les différents ports de la carte mère. Dans le TORQUE c’est impossible, car cet emplacement est vide et sans aucun support, il faudra donc se contenter de fixer le panneau directement sur la carte mère, si possible, ou s’en passer (ce qui est assez dommage d’un point de vue pratique et esthétique). Dans notre cas, notre carte mère dispose d’un panneau in/out pré installé, donc pas de soucis. À savoir qu’avant de mettre la carte mère en place, il ne faudra pas oublier de mettre l’un des stands off longs en place, il se visse sur le panneau arrière sous la carte mère... sinon il faudra tout démonter... (oui oui nous l’avons fait...).


La carte mère

Nous pouvons ensuite mettre en place le radiateur de 360 mm sur la partie avant grâce aux vis fournies. Les ventilateurs installés sur le radiateur bénéficieront d’un passage de câble dans le design du boitier pour un branchement discret. Nous installerons trois ventilateurs supplémentaires sur le dessus qui, eux, disposent d’un passage sur le dessus pour les câbles. La carte graphique s’installera de façon standard.


Les ventilateurs et le radiateur

Nous profitons des trous sur la plaque du fond pour y visser notre CODI6 à l’arrière du boitier. Celui-ci dispose de suffisamment de place pour être installé, mais avec les embouts de câble, ça se complique. Il faudra être vigilant en mettant le panneau en verre trempé. Dans notre élan, nous installons le réservoir de la même façon et la pompe est simplement posée sur le bas du TORQUE. Il y a suffisamment de place pour elle et les câbles de l’alimentation.


La pompe, le réservoir et le CODI6

Nous pouvons passer au « câble management » et finalement même sans attache spécifique, il est assez simple à mettre en place. Nous utiliserons les stands off pour détourner les câbles ainsi que le les découpes du boitier pour avoir quelque chose d’assez propre. Avec le serrage de la vitre, tout reste bien en place et les joints anti vibration aident à la mise en place de celle-ci. Le tubing, lui, se fait assez simplement, car nous avons beaucoup de place pour travailler. Il faudra tout de même s’adapter au sens de travail, le boitier et la configuration étant penchés. Suite à cela, nous ajoutons les nouveaux NEON de chez Phanteks pour illuminer un peu plus notre boitier.


Le montage fini !

Après nos 24 h de « leak test », notre circuit d’eau est sécurisé et nous pouvons mettre en route notre configuration.


Allumage !

Direction la torture !

Page précédente Page précédente - Page suivante - Page suivante
par GohanSan 1 commentaire par Hardboy
Partager

Commentaires

Hardboy

Nouveau
Nb msg : 16
(#1) 04 janvier 2020 à 15h19
Excellent test d'un boitier hors norme. Je kiffe
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours 20 ans Zeden - Mountain

Actu du même sujet

Fiche technique :

  • Format : Tour moyenne
  • Carte mère supporter : Mini-ITX, Micro-ATX, ATX, E-ATX
  • Matériaux : Aluminium et verre trempé
  • Dimensions : 621 x 285 x 644 mm
  • Poids : 9,35 kg
  • Panneau I/O : USB3.0 x 2, MIC/AUDIO(HD), Power, Port Type-C USB3.1
  • Compatible Watercooling : jusqu’à 2 x 360 mm
  • Prix : 379 euros
  • Garantie : 1 an