ZeDen.net

 
 
L'installation est la phase de mise à l'épreuve du boitier. On regarde la facilité de mise en place de chacun des composants faisant partie de notre configuration. On note tout d'abord que la documentation livrée pour le montage est très claire, et aborde toutes les questions qu'on pourrait avoir. Elle est de plus présentée sous forme d'un livret multilingue, dont la couverture est en couleur. C'est un modèle du genre, ça change des docs présentées sous forme de pauvres feuilles volantes.

Alimentation

Le Enthoo Primo est assez particulier, comme on l'a vu précédemment, sur la partie alimentation. L'alim se met en effet sur la tranche, ventilateur vers l’extérieur. Il suffit donc de poser la Corsair 750 W sur les 6 pieds en caoutchouc, puis de la fixer au châssis avec des vis à main. C'est rapide et efficace.


Montage de l'alimentation

Disque dur

Le montage du disque dur dans l'Enthoo n'a pas posé de problème. Le boitier utilise des cages contenant chacune 3 plateaux. Il suffit d’installer le disque dans un des plateaux disponibles. Le DD est prévu pour être retenu par 4 picots, montés sur des sortes de bras. Il suffit d'ouvrir les 2 bras, de poser le disque et de refermer. C'est très bien trouvé. Les plateaux peuvent accueillir aussi des SSD 2,5", mais dans ce cas, il faudra passer aux vis.


Montage du disque dur

Il est à noter que les cages de disques sont modulaires. Elles sont au nombre de 2, et peuvent être retirées, ce qui offre plusieurs combinaisons différentes, dont certaines permettent d'installer des radiateurs de watercooling additionnels.

Unités 5,25"

L'installation d'un lecteur DVD et d'un backplane ICY Dock — regroupant un lecteur DVD slim et 2 SSD — se fait intégralement sans outil. En effet, Phanteks a équipé la tour de système de verrouillage automatique très pratique. Il suffit d’insérer l'unité dans la baie, la pousser jusqu'à ce que les trous soient alignés, et clac, elle est verrouillée. C'est vraiment pratique et sans effort, le tout ne prend pas plus de 2 minutes.


Les unités en place

Carte mère et carte graphique

Le montage de la carte mère est très simple. Les entretoises sont déjà positionnées aux bons endroits, il n'y a donc qu'à fixer la carte mère, après voir inséré le shield ATX dans son emplacement. C'est on ne peut plus classique, on peut donc passer au câblage.


Montage de la CM

Pour installer la carte graphique, il a fallu démonter la pièce métallique qui, à la fois cache les câbles arrivant à la mobo et permet de soutenir un réservoir de watercooling. Sinon, ça ne rentrait pas. Mais vu l'espace disponible, le réservoir pourra aller ailleurs.

Finalisation du câblage

Un résultat bien propre
Le câblage des différents composants se fait relativement bien, aussi bien au niveau SATA qu'au niveau électrique. Le fait que l'alimentation soit placée à l'arrière de la carte mère est pour beaucoup dans ce constat. Les câbles provenant du front panel sont d'ailleurs d'une longueur généreuse, Phanteks n'a pas lésiné. Le système de câble management est excellent, à la condition, comme d'habitude, d'avoir une alimentation dotée de très longs fils, notamment pour ceux destinés à être connectés à la carte mère. L'espace laissé entre le dos de la carte mère et la paroi est important, et permet vraiment de caser de nombreux câbles. Les découpes — toutes recouvertes de caoutchouc — sont larges et nombreuses et bien positionnées, permettant ainsi de faire passer les câbles très facilement tout en les cachant bien.

Il ne reste donc plus qu'à refermer le boitier et passer à l'installation de Windows 7 64 bits et des outils Zeden.net habituels pour enfin lancer les outils de benchs.

Page précédente Page précédente - Configuration de test Page suivante - Performances thermiques et nuisances sonores Page suivante
par Xpierrot 1 commentaire par Shan
Partager

Commentaires

Shan

Correctrice
Nb msg : 101
(#1) 18 novembre 2015 à 23h14
Beau boîtier que celui-là, et ma foi pas mal révélé sur ta rédaction. J'ai tout de même une petite question, car on ne voit pas bien sur tes photos.
L'aération de l'alimentation, sur la tranche, est-elle protégée par un filtre anti-poussière ?
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Prix : 249,99 € chez notre partenaire materiel.net

Principales caractéristiques
  • Référence constructeur : PH-ES813P_BL
  • Format du boitier : Grande tour
  • Matériau châssis : Acier
  • Façades : Aluminium
  • Fenêtre latérale : Oui
  • Couleur extérieure : Noir
  • Couleur intérieure : Noir
  • Dimensions (L x P x H) : 250 x 600 x 650 mm
  • Poids : 17,9 Kg
Carte mère
  • Format(s) : SSI EEB / E-ATX / ATX / Micro-ATX
  • Ports d'extension (arrière) : 8
  • Ouverture ventirad CPU : Oui
  • Compatibilité composants
  • Carte graphique (longueur max) : 257 mm / 515 mm (sans cage HDD)
  • Ventirad CPU (hauteur max) : 207 mm
Alimentation
  • Position : Basse
  • Format(s) ATX : (2 emplacements)
  • Alimentation fournie : Non
Stockage
  • Baie 3.5" - interne (max) : 6
  • Baie 2.5" - interne (max) : 12 dont 6 via emplacements 3,5"
  • Baie 5.25" (max) : 5
Refroidissement
  • Nombre de ventilateurs fournis : 5
  • Ventilateurs fournis :
    • 2 x 140 mm façade (LED bleu / 19 dB / 1200 trs/min)
    • 1 x 140 mm arrière (19 dB / 1200 trs/min)
    • 1 x 140 mm dessus (19 dB / 1200 trs/min)
    • 1 x 140 mm dessous (19 dB / 1200 trs/min)
  • Capacité maximale de ventilateurs : 14
  • Emplacements supplémentaires :
    • 1 x 120/140 mm arrière
    • 2 x 120/140 mm cage HDD
    • 2 x 120/140 mm latéral droit
    • 3 x 120 mm ou 3 x 140 mm dessus
    • 1 x 140 mm ou 4 x 120 mm dessous
  • Filtre anti-poussière : Oui
  • Entrées d'air : Oui
  • Passes-tuyaux watercooling : Oui
Connectique façade
  • 2 x USB 3.0
  • 2 x USB 2.0
  • 2 x Audio
  • 1 x bouton ON / OFF pour les DELs
  • Liaison USB 3.0 / Carte mère : rallonge interne 20 broches