ZeDen.net

 
 
Le chemin de croix d'un développeur indépendant
Thomas Grip, l'un des créateurs de Frictional Games, a publié chez The Escarpist il y a quelques jours un très intéressant post-mortem pour Amnesia : The Dark Descent. L'article de 5 pages explique les déboires financiers des développeurs, qui ont failli à plusieurs reprises mettre fin au projet. C'est ainsi que l'on a appris que les développeurs ont d'abord été financés à hauteur de 40 000€ par des aides publiques du gouvernement suédois, puis ont été sauvés une fois par les ventes en promotion d'un bundle comprenant tous les épisodes de Penumbra sur Steam (mais ils n'avaient les droits que sur un seul et n'ont donc récupéré qu'un tiers des gains), une autre fois par les ventes des versions Mac et Linux de Penumbra : Overture, une troisième fois par un accord avec l'éditeur Russe 1C et enfin une quatrième avec les ventes de l'Humble Indie Map Pack, qui ont mis les développeurs à l'abri du besoin.

La fin de l'article est également intéressante. Les développeurs avaient décidé d'un commun accord qu'ils fermeraient le studio si le chiffre de 24 000 unités vendues n'était pas atteint durant les deux premiers mois d'exploitation d'Amnesia : The Dark Descent. Un mois après sa sortie, le jeu s'était vendu à 34 000 unités, ce qui était un bon score, mais pas spectaculaire non plus, surtout vu les bonnes critiques dont avait bénéficié le jeu — y compris la nôtre. Mais le jeu a été sélectionné l'été suivant pour faire partie des soldes d'été de Steam. Au mois de juillet 2011, il s'était vendu à 350 000 unités. De quoi donner des salaires décents à ces développeurs.
par utr_dragon Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !